Cet article date de plus de 8 ans

Marine Le Pen : "J'ai voulu que mon absence soit symbolique"

En déplacement dans le Tarn, la présidente du Front Nationale a justifié devant la presse présente son absence à la manif pour tous, qui rassemble en ce moment même à Paris les opposants au projet de loi sur le mariage homosexuel. 
la présidente du Front National avant sa conférence de presse, à Laboutarié (Tarn).
la présidente du Front National avant sa conférence de presse, à Laboutarié (Tarn). © Rémy Gabalda/AFP
Marine Le Pen a expliqué dimanche dans le Tarn avoir délibérément choisi de ne pas participer à la manifestation parisienne des opposants au mariage homosexuel pour dénoncer une "tentative de diversion" de la classe politique au détriment des vrais problèmes que rencontrent les Français.
"Moi j'ai voulu que mon absence soit symbolique", a lancé la présidente du Front
national devant la presse à Laboutarié, village du Tarn où elle s'est rendue en remplacement de Louis Aliot pour une rencontre et une galette des rois avec les militants locaux.
Louis Aliot, son compagnon, le vice-président du parti et conseiller régional de Languedoc-Roussillon, est quant à lui à Paris à la manifestation des opposants au mariage pour tous dans la "délégation" que le FN a décidé d'y envoyer.
"C'est le rôle d'un responsable politique que d'avoir le courage et la lucidité d'expliquer aux Français les pièges dans lesquels on cherche à les faire tomber et d'attirer leur attention sur la tentative de diversion que représente aujourd'hui le débat sur le mariage homosexuel", a-t-elle déclaré.
"Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne s'agissait pas d'un sujet urgent susceptible d'apporter un mieux à l'immense majorité des Français confrontés à des problèmes majeurs", a-t-elle dit, citant "le niveau de l'école de leurs enfants", l'insécurité, le "niveau spectaculaire de l'immigration", le chômage et la pauvreté.
Ce débat permet aussi de "réactiver" le "vieux clivage politique gauche droite" alors que le "vrai clivage est entre la nation et la mondialisation sauvage", a-t-elle déclaré. Et ce faisant, la classe politique veut "détourner l'attention des Français de la proximité idéologique entre l'UMP et le PS sur l'ensemble des grands choix économiques et sociaux", a-t-elle martelé, rappelant par ailleurs que le FN était "contre le mariage homosexuel et l'adoption qui en découle".

Un barbecue "anti-raciste" a rassemblé près de 90 personnes.
Un barbecue "anti-raciste" a rassemblé près de 90 personnes. © Luc Tazelmati/France 3 Midi-Pyrénées

Et puis, une autre visite d'un cadre du Front National, en Aveyron cette fois, a provoqué une manifestation. Florian Philippot était en déplacement à Rodez, lui aussi pour une réunion publique à l'occasion de la galette des rois de la fédération locale. 
Sa venue a suscité la protestation de militants "anti-racistes" qui se sont rassemblés pour une petite manifestation et un barbecue. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société mariage pour tous