Cet article date de plus de 8 ans

Pierre Cohen "candidat à la candidature" à sa propre succession à Toulouse en 2014

Ce n'est une surprise pour personne, mais le maire PS de Toulouse a profité des voeux à la presse pour bien préciser qu'il sera candidat à sa propre succession en 2014, si les militants socialistes le désignent. 
Pierre Cohen, maire de Toulouse
Pierre Cohen, maire de Toulouse © MaxPPP
Pierre Cohen, le maire PS de Toulouse, sera "candidat à la candidature" pour se succéder à la lui-même lors des élections municipales de 2014. Il l'a précisé lors des voeux qu'il a présenté à la presse locale ce lundi matin. Cette candidature n'est une surprise pour personne, Pierre Cohen n'ayant jamais caché sa volonté de poursuivre sur un second mandat le travail commencé en 2008. 

Optimiste

Quant à l'issue du scrutin, Pierre Cohen a eu cette phrase devant les journalistes : "Je suis optimiste et s'il y a 5 ans il n'y avait peut-être que moi qui pensais que j'allais gagner (...) aujourd'hui je ne vais pas être plus pessimiste qu'il y a 5 ans". 

Lancement de campagne

Le maire de Toulouse, avec cette intervention, lance véritablement la bataille pour le Capitole, à 14 mois de l'échéance municipale. Il a d'ailleurs multiplié les visites de terrain comme celle dans le quartier Saint-Michel où le maire a passé toute une journée la semaine dernière. Son principal adversaire, le député UMP Jean-Luc Moudenc (quasiment en campagne depuis le soir de sa défaite en 2008) y voit ainsi la "validation de sa méthode". De son côté à l'UDI, Jean-Louis Borloo est venu en personne la semaine dernière lancer Christine De Veyrac qui elle aussi "laboure" le terrain dans les quartiers toulousains. La campagne risque d'être longue. 
Le tramway avant la fin de l'année et autres annonces
Parmi les annonces faites par Pierre Cohen lors de ses voeux à la presse : 
  • le tramway Garonne (Ligne G) actuellement en travaux à Toulouse sera mis en service "avant Noël" 2013.
  • le maire prendra une "initiative" pour le premier anniversaire de l'affaire Merah en mars prochain.
  • il souhaite également que Sup de Co s'installe dans les murs de l'ancienne prison Saint-Michel. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique parti socialiste