Loïc Liber, blessé par Merah, a été décoré par le ministre de la Défense

dans la chambre d'hôpital de loïc Liber, ses photos d'avant le 15 mars 2012 / © Martin Baumer Outre mer 1ère
dans la chambre d'hôpital de loïc Liber, ses photos d'avant le 15 mars 2012 / © Martin Baumer Outre mer 1ère

Le militaire de 28 ans, blessé grièvement à Montauban le 15 mars 2012 et toujours hospitalisé, a reçu ce lundi la médaille militaire des mains de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. 

Par Fabrice Valery

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a remis ce lundi la médaille militaire au parachutiste au caporal-chef Loïc Liber, 28 ans, grièvement blessé par Mohamed Merah le 15 mars 2012 à Montauban devant le 17ème régiment du génie parachutiste.
La cérémonie s'est déroulée dans l'intimité, à l'hôpital intermarmées de Percy où Loîc Liber est toujours hospitalisé. Il a reçu une balle qui lui a sectionné la moelle épinière et est devenu paraplégique.

Cette décoration a été rendue possible par un décret du Premier ministre Jean-Marc Ayrault du 19 décembre, publié deux jours plus tard au Journal officiel, modifiant le Code de la Légion d'honneur et de la médaille militaire. Ce décret porte à un an (au lieu d'un mois) le délai pendant lequel le Premier ministre peut attribuer la Légion d'honneur et la médaille militaire "aux personnes tuées ou blessées dans l'accomplissement de leur devoir".

Les autres victimes militaires de Merah se verront remettre la Légion d'Honneur à titre posthume. Le maréchal des logis chef Imad Ibn Ziaten, tué par Merah le 11 mars 2012, sera honoré le jour anniversaire de sa mort lors de l'inauguration d'une plaque en sa mémoire à Toulouse. 



Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus