Le député PS du Gers Philippe Martin a été nommé ministre de l'écologie

Le député PS du Gers et président du Conseil Général a été nommé par François Hollande ministre de l'Ecologie en remplacement de Delphine Batho qui avait critiqué le budget du gouvernement, qualifié de "mauvais". 

Philippe Martin, nouveau ministre de l'Ecologie
Philippe Martin, nouveau ministre de l'Ecologie © AFP
Philippe Martin, député PS et président du Conseil Général du Gers, a été nommé ce mardi ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, en remplacement de Delphine Batho, évincée du gouvernement pour ses propos sur le budget. 

"Je serai probablement au conseil des Mini​stres demain"

Joint par France 3 Midi-Pyrénées, Philippe Martin n'a pas souhaité faire de déclaration avant la passation de pouvoir au ministère. Il nous a indiqué "participer très probablement à son premier conseil des ministres dès ce mercredi". 

Une nomination express

Cette nomination intervient conjointement avec la "révocation" de Delphine Batho, ministre de l'écologie, le président de la République ayant mis fin mardi à ses fonctions suite à ses propos sur le projet de budget qu'elle a qualifié de "mauvais", le budget du ministère de l'Ecologie chutant de 7 %.

Cette éviction-nomination a suscité des réactions sarcastiques dans la classe politique. Y compris dans notre région, comme avec ce tweet posté par l'élue Front de Gauche Marie-Pierre Vieu : 

Plusieurs fois ministrable

Philippe Martin, 59 ans, membre éminent du Parti Socialiste, a souvent été cité comme ministrable. Il n'avait jusqu'à ce jour, jamais fait son entrée dans un gouvernement. Proche de Laurent Fabius, il a la particularité d'avoir été préfet du Gers, avant de faire de ce département sa terre d'élection : président du Conseil Général depuis 1998, député depuis 2002.

La lutte contre les OGM

Au ministère de l'Ecologie, Philippe Martin va trouver certains dossiers qu'il connaît déjà. A la tête de son département rural, il a souvent été à la pointe notamment dans la lutte contre les OGM. Il avait notamment organisé un réferendum local, jugé illégal par la justice administrative. 

Quatre ministres de la région

Avec l'entrée au gouvernement de Philippe Martin, la région Midi-Pyrénées compte désormais quatre ministres : Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants, Sylvia Pinel ministre du tourisme, de l'artisanat et Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la décentralisation. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique écologie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter