Hagetmau: les Miuras se distinguent

© Photo Zocato
© Photo Zocato

Lors de la première novillada d'Hagetmau, les cornus de Miura ont viré en tête et séduit le public. Caste, mobilité, intérêt soutenu et permanent. 

Par Vincent Bourg

DMCloud:93543
hagetmau
Hagetmau (Landes)
Dimanche 4 Août 2013.18heures.
Imanol Sanchez: Silence et une oreille
Cayetano Ortiz: Silence et silence
César Valencia: Une oreille et silence
Six novillos du fer de Miura, très bien présentés, de fortes charpentes et armures respectables. Quatorze piques au total. Le premier boita très vite de la patte avant droite et perdit son sabot avant l'estocade; le second arborait un gros hématome à la cuisse avant gauche dont il ne sembla pas souffrir; négociables et mieux encore les quatre suivants. Vifs, alertes, piquants sans être (et de loin) inabordables, ces novillos ont procuré de réelles satisfactions aux aficionados.
Imanol Sanchez a un grand coeur, il banderille, se bat. C'est un brin rustique mais toujours sincère. La garde-robe à revoir, son habit tenant plus du pyjama que du costume de lumières. Un brin Chatelet...
Pas moins de 26 (8 plus 16) descabellos pour Cayetano Ortiz. Le garçon de Béziers a de l'allure mais son chic un tantinet désabusé laisse l'amère impression de ne pas vouloir prendre son destin de torero en mains. 
Le vénézuelien Cesar Valencia se rappellera longtemps du 6 ème Miura qui l'a désarmé 9 fois. Cesar posa un "violin" avec départ assis sur une chaise et enchaîna au 3 ème deux bonnes séries de naturelles.
Environ 3/4 de plaza.31°2. Pas un mouton dans le ciel.
zoc.

Sur le même sujet

Les + Lus