Le triomphe de Manuel Escribano

Difficiles, mansos, coriaces mais intéressants, les toros de Dolores Aguirre ont donné du fil à retordre aux trois matadors. L'excellent 5eme, nommé "Cigarero" a permis au sévillan Manuel Escribano d'ouvrir la grande porte.

Depuis son scuccès à la Feria de Seville Manuel Escribano collectionne les sorties à hombros
Depuis son scuccès à la Feria de Seville Manuel Escribano collectionne les sorties à hombros © Louise de Zan
Au début de la vidéo, Alberto Aguilar estoquant le 6 ème toro, manso jusqu'au bout "des sabots". Alberto le coince contre les planches pour qu'il ne puisse fuir latéralement...

Arènes de Bayonne
Dimanche 11 aôut 2013

Le matin à 11 heures :

"El Potro" : silence après 3 avis
Roca Rey : 2 oreilles
Louis Husson : salut au tiers
Joaquim Galdos : 1 oreille

4 erales du Camino de Santiago, bien roulés et nobles en général.
David de Miranda ( Huelva) et Andres Roca Rey (Lima) s'affronteront  en finale le 31 août au matin face à du bétail d'Alma Serena.
environ 1/4 d'arènes. 27°4 ciel azur.


L'après-midi à 18 heures :

Javier Castaño : silence et silence
Manuel Escribano : salut au tiers et 2 oreilles
Alberto Aguilar : 1 oreille et salut

Salut des banderilleros David Adalid et Fernando Sanchez au 1er toro ; le 5ème picador Juan Manuel Elena Lobato a reçu le prix de la meilleure lance.
6 toros de Dolores Aguirre, tres charpentés, astifinos  mais compliqués et mansos, excepté le 5eme (14 piques).

Prés de 3/4 de plaza 26°6, pas un nuage.







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie