• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres domine Northampton 19 à 13

 Romain Martial et Remi Lamerat après un essai / © AFP
Romain Martial et Remi Lamerat après un essai / © AFP

Les Castrais se sont imposés face à Northampton en ouverture de la coupe d'Europe. Avec à la clé une belle démonstration de jeu d'une équipe soudée, un sans faute de Kockott et un Palis aérien.

Par VH et FTV

Bousculé la semaine précédente en championnat à Brive, le champion de France avait à coeur de se racheter et de faire honneur à son titre face à une grosse formation anglaise, expérimentée sur la scène européenne. Ce fut pour le moins laborieux. Dans des conditions de vent compliquées, Castres a dû produire beaucoup d'effort, et une belle débauche d'énergie défensive, pour compenser un manque de créativité dans le jeu.
DMCloud:115413
H-Cup : Castres - Nothampton


Les Castrais ont été sevrés de ballons, malmenés en mêlées fermées, privés de munitions dans les regroupements, trop souvent battus en touches. Et pourtant, grâce à leur engagement, ils ont réussi à contrer des Anglais un peu mieux pourvus en matière de ballons, mais qui n'en ont pas fait grand chose.

Les Saints se sont révélés bien tièdes dans l'ambition. Finalement, le résultat s'est joué sur les rucks, les impacts et le jeu au sol, avec les nombreuses fautes qui ont émaillé la partie, et qui ont offert des pénalités de part et d'autres. A ce petit jeu,  Rory Kockott a été plus efficace que son homologue Myler.

Un essai de chaque côté


Le premier fut pour Castres, très chanceux, fruit d'un geste d'inspiration de Martial, réussissant une interception en bout de ligne sur l'une des rares attaques placées des Saints. L'ailier castrais a ensuite mis le turbo pour aller marquer sous les perches.

Northampton a également passé la ligne une fois, sur l'une des rares bévues défensives du CO, un cafouillage dans sa zone de vérité dont profitait Hartley pour marquer en force. Ce qui avait pour effet de maintenir le suspense jusqu'au bout. Mais Castres ne lâchait rien et remportait ce match à l'ancienne, en laissant son adversaire du jour prendre un point de bonus défensif.

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus