• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Juan Bautista dans «La maison des toreros»

Juan Bautista a changé d'apoderados / © JJ / SDT
Juan Bautista a changé d'apoderados / © JJ / SDT

La carrière du matador français Jean-Baptiste Jalabert « Juan Bautista » sera désormais dirigée conjointement par Alain Lartigue et la société mexicaine Casa Toreros.

Par Joël Jacobi

Les nouveaux apoderados de Juan Bautista sont très bien installés dans le paysage taurin. La partie « américaine » de la temporada sera désormais l'affaire de Casa Toreros qui gère déjà la carrière des deux principaux toreros mexicains: Joselito Adame et « El Payo ». En charge de la programmation européenne, Alain Lartigue est le mandataire des arènes de Bayonne et Vic Fezensac; il travaille ou a travaillé pour les arènes de Mimizan, Eauze, Roquefort. Et aussi à Arles en collaboration avec Luc et Marc Jalabert.
Consacré matador en 1999, Juan Bautista a connu bon nombre d'apoderados : il y eut Roberto Espinosa en association avec Simon Casas, ensuite Luc Jalabert avec - déjà - Alain Lartigue; puis ce fut l'époque de Santiago López auquel succéda Paco Ojeda associé à José Luis Marca; puis de nouveau Roberto Espinosa associé cette fois à Eduardo Dávila Miura; et jusqu'à la fin de cette saison José Maria Gonzalez de Caldas associé à  Marcos Sánchez Mejía.
Cette impressionante succession de noms prestigieux ne signifie pas que Juan Bautista est un torero capricieux.
Elle confirme ce que les aficionados ont pu constater depuis 14 saisons : Juan Bautista est un bon torero. Ceux qui en doutent encore peuvent visionner à nouveau la faena du mois de juin dernier à Istres (Signes du toro du 29 juin 203).
Il a sans doute le potentiel pour devenir un grand torero.
Formons des vœux pour que la nouvelle équipe qu'il a choisi saura l'aider à franchir ce dernier pas.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus