Cali : redoutables toros pour la dernière corrida de 2013

Archive image d'illustration / © Rodrigo Urrego
Archive image d'illustration / © Rodrigo Urrego

Les toros et toreros colombiens programmés pour la dernière corrida de l’année n’ont pas attiré la grande foule. Miguel Ángel Perera a logiquement été désigné triomphateur de la feria.

Par Joël Jacobi


Cali (Valle del Cauca, Colombie), plaza de toro de Cañaveralejo.
Mardi 31 décembre.
Sixième et dernière corrida de la feria.

Toros de Guachicono.

Paco Perlaza : ovation et quelques applaudissements
Luis Bolívar : salut et une oreille
Ricardo Rivera : une oreille et ovation.

Les toros de Guachicono, de loin les plus sérieusement armés de la feria, ont mis les matadors en difficulté.
Paco Perlaza a fait étalage de tout son métier pour venir à bout de son lot. Son premier adversaire l’a envoyé au tapis au moment de l’estocade. Plus de peur que de mal. Le quatrième, Arroz de leche, formidablement armé, n’a pas tenu la distance à la muleta.

Luis Bolívar a lui aussi subi une voltereta alors qu’il toréait de cape par tafalleras Luna Nueva, le second toro de la corrida, un manso dangereux. Le cinquième, Panelera, offrait d’à peine meilleures possibilités : Bolívar l’a toréé près de la barrière, au moment meme où en Europe on fêtait le Nouvel An, et a placé une belle estocade.

Ricardo Rivera, mieux disposé et mieux loti que ses compagnons, a eu à faire en troisième position à Correbuyes, un toro noble et fade qu’il a su mettre dans sa muleta. Il a tout mis en œuvre pour couper une autre oreille au sixième, en vain.

Ce dernier cartel de l’année réunissait toros et toreros colombiens. Il n’a attiré qu’un maigre public : un peu plus d’un tiers d’arène.

Le trophée Señor de los Cristales de triomphateur de la feria a été attribué à Miguel Ángel Perera.

L’équipe de Signes du Toro présente tous ses meilleurs vœux pour 2014 au monde de la corrida :
Aux toreros, aux ganaderos, aux organisateurs, que nous n’ayons à parler de vous que pour les triomphes, le panache et la bravoure ;
Aux aficionados, et spécialement aux téléspectateurs de l’émission et aux lecteurs de ce site, que la saison taurine soit pleine de belles surprises ;
À toutes et tous, belle année !

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus