Madrid : les cartels commencent à prendre forme

24 corridas, 3 novilladas, 4 corridas à cheval : comme d’habitude, le menu de San Isidro est spécialement copieux. On n’est pas la première feria du monde pour rien ! Cette année, il semble que l’événement viendra de la confrontation de Perera avec les Adolfo et Victorino Martín.

Miguel Ángel Perera. La profession le considère comme un des tous meilleurs. Les aficionados l'ignorent. Il veut marquer les esprits cette année à madrid.
Miguel Ángel Perera. La profession le considère comme un des tous meilleurs. Les aficionados l'ignorent. Il veut marquer les esprits cette année à madrid. © EFE
Miguel Ángel Perera, membre du romanesque "Club des cinq" qui s'est auto exclu de la feria de Séville, a proposé aux arènes de Madrid de toréer pour la feria de San isidro les corridas de Victorino Martín et Adolfo Martín. Cette proposition a, semble-t-il, séduit les organisateurs, mais plusieurs difficultés restent à régler.
La première, c’est que, bien sûr, Perera souhaite en échange un troisième contrat « de luxe » et pour l’instant aucun accord n’a été trouvé.
La seconde, c’est que les corridas d'Adolfo et Victorino, réputées difficiles, sont d’ordinaire réservées à des spécialistes qui perdraient ainsi deux postes de travail. En compensation, il n’est pas envisagé pour l’instant de programmer les Fernando Robleño et autre Javier Castaño face aux toros « commodes » que les figuras s’accaparent.
Rappelons enfin que bien souvent les confrontations entre les figuras et les toros de Victorino ou Adolfo Martín ne tournent pas nécessairement en faveur des premiers. Le 2 juin 2001 à Madrid, José Tomás a entendu une énorme bronca après avoir échoué devant deux (mauvais, très mauvais) toros d’Adolfo. Ce jour-là, Joselito s’est également fait engueuler. Le 18 mai dernier à Madrid encore, Talavante a ennuyé tout le monde avec 6 toros de Victorino.
Pour les autres toreros, les cartels sont à peu près confectionnés.
Antonio Ferrera pourrait figurer aux côtés de son compatriote Perera (ils viennent tous deux d'Extremadura) pour les corridas d’Adolfo et Victorino.
Sébastien Castella estoquerait les corridas de Victoriano del Río et El Pilar. La première avec Enrique Ponce et David Galván (qui prendrait l’alternative). La seconde avec Manzanares et Talavante.
Lequel Talavante serait également engagé aux côtés de Morante pour la corrida de Montalvo.
Quant à Manzanares, il serait aussi à l’affiche de la seconde corrida de Victoriano del Río avec Finito de Córdoba et El Juli.
Enfin, et c’est la seule information sûre, la traditionnelle corrida de Beneficiencia verra El Juli, Iván Fandiño et Alejandro Talavante avec des toros d’Alcurrucén.
La feria de San Isidro se déroule cette année du 11 mai au 11 juin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie