Tweets de campagne épisode 6 : les armes du second tour

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Plus que trois jours de campagne électorale et les candidats du second tour redoublent d'activité mais pas toujours d'ingéniosité. Carton jaune à l'élue de la Grande Motte et sa critique carrément scandaleuse de la garde des sceaux Christine Taubira.

Par Laurence Creusot

Même si les candidats du Languedoc-Roussillon ne sont pas des grands utilisateurs de twitter seul le compte de Louis Aliot FN dépasse les 10 000 followers, dans cette dernière ligne droite les messages pleuvent.

François Commeinhes UMP à Sète joue contre la montre et ironise autour du changement ... du changement d'heure.



A Montpellier le match Moure/ Saurel/ Domergue est en faveur de Moure avec 22 tweets à l'heure où nous écrivons contre 17 à Domergue et un pour Saurel.

A Nîmes Françoise Dumas a respecté la mise en sommeil des réseaux sociaux au soir du 21 mars mais ne s'est pas réveillée depuis.


A la Grande Motte où le maire sortant UMP Stéphan Rossignol l'a emporté au 1 er tour, le compte facebook de l'élue Lina Delnott anti Taubira a disparu mais pas sa comparaison proprement scandaleuse concernant la ministre de la justice Christine Taubira.
Le maire n'a pas l'intention de lui demander de démissionner.
© Capture twitter
© Capture twitter


A Narbonne les partisans de Jacques Bascou promène leur logo à travers le monde comme ici à Belgrade. Une forme de communication qui rappelle Amélie Poulain et le nain de jardin voyageur.

Redirection de la page facebook soutien de Jacques Bascou / © Capture facebook
Redirection de la page facebook soutien de Jacques Bascou / © Capture facebook

La chute en forme de soupir décrite par Bernard Pivot.




















Sur le même sujet

Les + Lus