Littoral languedocien : la paillote devient un vrai marché

Publié le Mis à jour le

Simple paillote ou restaurant de plage, en quelques années la restauration sur le sable est devenue un véritable marché. Un marché fort rentable. Trois millions d'euros de chiffre d'affaires annoncés en une saison à la Grande Motte pour les plus grandes. Exemples au Grand travers.

150 paillotes recensées en Languedoc-Roussillon ouverte de mai à octobre. Le marché progresse et il pèse aujourd'hui près d'un millier d'emplois.
Les plages privées ne sont plus réservées à la Côte d'azur ou à la Corse.
Leurs installation est réglementée. Pas plus de 20 % de la surface autorisée sur la plage.
On estime la fréquentation de ces plages privées à 2 millions de consommateurs par an.

Il existe désormais un site commercial dédié aux restos de plage de la Méditerranée.
http://www.epaillote.com/
Et un matelas vous coûtera entre 10 et 20 euros la journée.
durée de la vidéo: 02 min 37
Littoral : le marché des paillotes en Languedoc-Roussillon

Les plages privées en France
Chiffre d'affaires : 1 milliard d'euros
Nombre de plages : 1 500 dont 500 en PACA, 150 en Languedoc-Roussillon et 80 en Corse
Nombre d'emplois : 10 000 10 % en languedoc-Roussillon