Cet article date de plus de 6 ans

Bisphénol A : le rapport choc des chercheurs de l'inra de Toulouse

C'est au terme de 3 ans d'études que les chercheurs de l'Inra ont démontré que le bisphénol A était responsable d'intolérances alimentaires

© France 3 Midi-Pyrénées
Après avoir prouvé que le bisphénol A avait un impact sur la fertilité et la reproduction, des chercheurs ont découvert que ce produit était responsable d'intolérance alimentaires.
L'observation de rats exposés au bisphénol A in-utéro a mis en évidence un risque de réactions alimentaires chez le foetus et le nourrisson. Pionnière en la matière cette étude a été menée par des chercheurs de l'inra Toulouse ;

Reportage Karim Baila et Eric Foissac

durée de la vidéo: 01 min 49
L'étude des chercheurs de l'inra

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé archives