Auch : ivre et sans permis, le joueur de rugby de Périgueux fauche deux piétons et les blesse grièvement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery

Un joueur professionnel de rugby du club de Périgueux est en garde à vue après avoir fauché deux piétons qui sont gravement blessés : le conducteur était ivre et roulait sans permis et sans assurance. 

Un conducteur a fauché deux piétons à Auch (Gers) dans la nuit de jeudi à vendredi, les blessant gravement. Les deux occupants de la voiture sont des joueurs de rugby du club de Périgueux (Dordogne) qui avaient semble-t-il participé à la Fête du Colombelle, le vin primeur gersois. 

Vers 4 heures du matin, le véhicule est monté sur le trottoir rue du Pouy à Auch, une petite rue étroite du centre-ville, et a fauché deux piétons : l'un de 23 ans a eu une jambe arrachée et l'autre de 36 ans souffre de multiples fractures.

Le conducteur du véhicule, le joueur fidjien Laijasa Bolenaivalu, 21 ans, était sous l'emprise de l'alcool et conduisait sans permis et sans assurance. D'après nos informations, il avait 1,36 grammes d'alcool par litre de sang au moment de son interpellation. 

Le conducteur a été placé en garde à vue. ​Le passager a été entendu comme témoin : il s'agit du troisième ligne aile Wendemi Fossaert, qui est le propriétaire du véhicule mais n'était pas en état de conduire. Il aurait donc laissé le volant à son camarade. 
durée de la vidéo: 01 min 37
Auch : le rugbyman blesse deux personnes


Selon nos informations, le club de rugby de Périgueux qui évolue en Fédérale 1 (l'équivalent de la 3ème division) a prononcé ce vendredi à leur encontre une mesure de suspension immédiate précédant une procédure de licenciement ainsi qu'à l'encontre d'un troisième joueur, Larry Hueber, qui n'était pas dans le véhicule au moment des faits mais, comme ancien joueur d'Auch, avait invité ses deux équipiers à venir participer à la fête.

Contacté par téléphone par France 3 Midi-Pyrénées, alors qu'il retournait à Périgueux, Larry Hueber, qui regrette ce qui est arrivé, conteste son licenciement estimant qu'il n'est pas lié à l'accident.