Schneider Electric à Fabrègues va supprimer 100 emplois

Publié le Mis à jour le

Après la fermeture du site de Schneider Electric à Montpellier, c'est au tour de celui de Fabrègues de connaître des problèmes. La direction vient d'annoncer en CCE, la suppression prochaine d'une centaine de postes sur 168.


L'entreprise de Fabrègues, dans l'Agglo de Montpellier fabrique des transformateurs.

Avec la baisse d'activité dans ce secteur, la direction de Schneider Electric a décidé de réduire le personnel dans son usine héraultaise. Une centaine d'emplois sur 168 aujourd'hui serait supprimée et/ou délocalisée.

Des propositions de reclassement seront faites mais ce sera dans les Alpes ou en région Centre, dans les sites de Tours et Orléans.


Les salariés de l'usine Schneider ont appris la nouvelle, jeudi, par leurs représentants syndicaux.
La production de postes électriques en béton va s'arrêter sur le site de Fabrègues. 101 postes de travail vont être supprimés.

Pour ces anciens d'Areva, les ennuis ont commencé avec le rachat de leur activité par Schneider Electric.
Les techniques de vente ont changé, le chiffre d'affaires a chuté. Aujourd'hui leur principale activité est transférée dans une autre usine du groupe.

A midi, le directeur a donné congés aux salariés pour leur permettre de digérer la nouvelle. Après la fermeture du site de la Pompignane à Montpellier, c'est un nouveau coup dur.

Il ne restera à Fabrègues que 1/3 de l'effectif actuel pour produire des postes électriques métalliques.