Montpellier : la culture électro danse dans la rue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Armelle Goyon .

Plusieurs milliers d'amateurs et  de professionnels ont organisé une manifestation revendicative et sonore réunissant plusieurs acteurs de la scène électronique . Ils dénoncent la stigmatisation  de la culture électro et l'arrêt de plusieurs événements musicaux à Montpellier.

Djs, labels, teuffeurs, producteurs, artistes, organisateurs, associations, collectifs, disquaires, VJs, techniciens, journalistes, blogueurs, clubbers, festivalies et simples amoureux de cette musique ont dansé dans les rues de Montpellier toute l'après-midi. Une quinzaine de chars équipés de sono mobile ont encadré les milliers de danseurs. 



Cette manifestation festive  s'est voulu comme la journée de la reconnaissance, de l’unité, de la promotion des cultures, des arts et des musiques électroniques issues de la House et de la Techno. Cette manifestation que les organisateurs ont voulu revendicative et festive vise à  mettre un terme à la" stigmatisation Techno dans le but d’accéder à une reconnaissance, de dénoncer les répressions, les saisies et annulations abusives. "



Les amateurs de musique électro ont notamment pointé du doigt l'arrêt de la manifestation " Family  Piknik " à Grammont par le maire de Montpellier , ainsi que la suppression de Tohu Bohu à Antigone :  "Nos évènements apportent dynamisme culturel, économique et touristique à nos villes. L’histoire de Montpellier est indissociable de la Culture Electronique depuis plus de 20 ans."



durée de la vidéo: 01 min 41
Reportage : C.Agullo/V.Banabera


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité