Le département de l'Aude également placé en vigilance orange

La mer déchaînée à Collioure (Pyrénées-Orientales).
La mer déchaînée à Collioure (Pyrénées-Orientales).

Le département de l'Aude, a été placé vendredi en vigilance orange en raison de risques de vents violents et de "pluies-inondations" à partir de 10 h 00 dans la matinée, a annoncé Météo France.

Par Jean-Marc Huguenin


Cette alerte, qui court jusque samedi matin au plus tôt, concerne également les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Haute-Garonne et l'Ariège pour les vents violents et l'Aveyron, l'Ardèche, le Gard, l'Hérault, la Lozère, le Tarn et les deux départements de Corse pour les risques d'inondations associées à de fortes précipitations.

Une première vague pluvio-orageuse finit d'intéresser principalement l'Hérault. Un seconde se met en place au large de la Catalogne espagnole et atteindra le golfe du lion en milieu de matinée. Sur 24 heures à compter de 21H00-22H00, Météo France "attend des cumuls atteignant 200 à 240 mm sur le relief du Languedoc, de 100 à 150 mm sur les Cévennes ardéchoises dont 70 à 100 mm en 12 heures vendredi, de l'ordre de 100 mm en quelques heures sous lignes orageuses dans les plaines du Languedoc-Roussillon." "Il convient d'être particulièrement vigilant là où les sols sont déjà complètement
saturés en eau par les pluies tombées récemment", met en garde Météo France.

"Dans le Tarn et l'Aveyron, sur les zones frontalières avec le Languedoc, on attend des cumuls maximum en 48 heures de l'ordre de 150 à 200 mm. Toutefois des débordements plus au nord sont possibles pouvant donner ponctuellement 120 mm", ajoute le communiqué. Météo France prévoit également des rafales de vent de l'ordre de 90-110 km/h dans les départements concernés par l'alerte aux vents violents. L'organisme évoque aussi un phénomène aggravant: "les vents de secteur Est vont se renforcer sensiblement sur le nord du bassin méditerranéen à partir de la nuit prochaine et persister en journée de vendredi".

"Ces vents soutenus génèrent de fortes vagues ainsi qu'une surélévation importante du niveau de la mer. Le déferlement de ces vagues à la côte peut engendrer des submersions marines sur les parties basses ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune - Alpes-Maritimes (06), Var (83), Hérault (34), Aude (11) et Pyrénées-Orientales (66)", précise Météo France. En Corse, les premières pluies orageuses ont débuté en fin de nuit, vendredi matin que l'on peut s'attendre à une intensification des averses sur une grande moitié Est de l'île.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus