Cet article date de plus de 6 ans

Villeneuve-les-Maguelone : pourquoi les élus ne veulent plus du théâtre jeunesse ?

C'est la seule scène jeune public conventionnée du Languedoc-Roussillon mais la mairie de Villeneuve-les-Maguelone menace de la fermer le 9 mars prochain. Il invoque des dérives de gestion. L'association Bérenger-de-Frédol parle de dialogue impossible avec la mairie.
La salle du théâtre de Villeneuve-les-Maguelone
La salle du théâtre de Villeneuve-les-Maguelone © Théâtre Villeneuve-les-Maguelone
10 000 spectateurs rejoignent chaque année le petit théâtre de Villeneuve-les-Maguelone à une dizaine de kilomètres de Montpellier.
Cela fait seize ans que ce théâtre géré par l'association Berenger de Frédol propose une programmation original destiné plus particulièrement au jeune public.

En janvier le conseil municipal vote l'attribution d'une subvention en baisse de 23 000 euros.
Le 17 février l'association reçoit un courrier de mise en demeure lui demandant de quitter les lieux le 9 mars prochain faute de signature d'une nouvelle convention.

La mairie évoque une dérive de la gestion de l'association Berenger de Frédol. L'association refuse de signer la convention exigée. Le maire Noël Ségura (LDVG) propose un délai supplémentaire jusqu'au 10 mai. L'association a engagé un recours auprès du tribunal administratif, audience prévue lundi 9 mars.
Un collectif s'est créé pour défendre le théâtre jeune public.

Le reportage de JM. EScaffre et Guy Spica
durée de la vidéo: 02 min 06
Le théâtre de Villeneuve les Maguelone (34) ne veut pas mourir

Les interwiews du sujet :
Noël Ségura Maire de Villeneuve les Maguelone
Pierre Sémat Adjoint au maire, délégué aux finances
Michel Cardaillac Collectif sauvegarde scène conventionnée jeunesse
Félicie Artaud Metteur en scène
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture théâtre