• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Dimanche, réglez vos montres sur l'heure d'été

© MaxPPP
© MaxPPP

Le passage à l'heure d'été, c'est une heure de sommeil en moins et une heure de plus en soirée. C'est pour ce week-end dans la nuit de samedi à dimanche. A 2 heures du matin, il sera 3 heures. Réglez vos cadrans, afin d'être au bureau de vote à la bonne heure.

Par Emmanuelle Gayet

La date du changement d'heure 2015 est fixée pour la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars 2015. On retrouvera l'heure d'été, qui est décalée de deux heures par rapport à celle (théorique) du soleil. 
Ainsi, entre samedi et dimanche, il faudra avancer horloges et montres d'une heure. A  2 heures du matin, il sera en fait 3 heures. C'est également ce même dimanche que se déroulera dans l'hexagone le 2ème tour des élections départementales.
A partir de cette date, les nuits deviendront plus courtes (moins 1 heure) ce qui va nous faire perdre une heure de sommeil. Et en contrepartie, on gagnera une heure de plus en soirée.

Une pratique vieille de 40 ans

Depuis 40 ans, tous les ans, lors du dernier week-end de mars, on change d'heure. C'est le passage à l'heure d'été. On avance d'une heure les cadrans. Le deuxième changement d'heure en 2015 - retour à l'heure d'hiver - aura lieu dans sept mois, la nuit du 24 et du 25 octobre 2015. 
L'heure d'été a été instaurée le 19 mars 1917.  Abandonnée, à la Libération par le Gouvernement provisoire de la République française, elle a été rétablie après le choc pétrolier en 1975 par le gouvernement de Jacques Chirac.
La France était à l'époque dépendant de l'étranger en matière d'énergie. C'est pour limiter la consommation d'électricité des Français que cette mesure a été mise en place. En allongeant, le nombre d'heures de jour, on réduisait les besoins d'éclairage artificiel en soirée pour faire correspondre les heures d'activité et d'ensoleillement.
D'ailleurs, l'heure d'hiver dure environ cinq mois, contre sept pour l'heure d'été. Toujours dans le but de maximiser l'effet sur les économies d'énergie.


Soit on adore, soit on déteste 

Chacun a son avis sur la question. Parmi les effets induits, certains adorent les fins de soirées allongées en été. Ceux en revanche qui ont une horloge biologique plus sensible, ont du mal à s'adapter aux décalages avec les heures solaires.
Les enfants et surtout les bébés sont souvent dérangés par ces changements. Une période de transition parfois difficiles aussi pour les parents est nécessaire pour s'adapter. 
Le sujet touche tout  le monde quelque soit son avis sur la question.


Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus