La Madeleine 2015 est annoncée

Thomas Dufau est le seul matador français à l'affiche à Mont de Marsan / © JMM / SDT
Thomas Dufau est le seul matador français à l'affiche à Mont de Marsan / © JMM / SDT

Les cartels de la feria de la Madeleine ont été rendus publics. Une belle place est réservée aux 2 triomphateurs de l'édition précédente. Iván Fandiño a l'opportunité de toréer mano a mano avec Enrique Ponce. Diego Urdiales partage l'affiche avec les vedettes. Mais certaines absences surprennent. 

Par Joël Jacobi

L'affiche de la Madeleine 2015 est signée Di Rosa / © Hervé di Rosa Quel est le point commun entre Juan Bautista, Sébastien Castella et Juan del Álamo ? Réponse : ils ont tous trois triomphé à la feria de Pâques à Arles et ils sont absents de Mont de Marsan. Exactement l'inverse de Manuel Jesús « El Cid », passé totalement inaperçu au bord du Rhône et programmé dans la capitale des Landes…
Par ailleurs, on a beau savoir que El Juli est relativement en perte de vitesse, il est à redouter que son absence enlève du lustre à une feria dont il a longtemps été un des piliers.
Comme à Nîmes, ni Juan Leal, ni Saúl Jiménez Fortes, ni Pepe Moral n'ont été invités. À croire que l'afición française se méfie des jeunes gens. À moins que ce ne soient les « figures » en place.
Le seul torero français à l'affiche de la Madeleine 2015 (en attendant la publication du cartel de la novillada) est le Landais Thomas Dufau. Le choix des ganaderías obéit lui aussi à la loi des « grandes » ferias. Là encore, aucun élevage français n'a trouvé grâce aux yeux des organisateurs, pas même celui de Robert Margé, qui a pourtant fait combattre quelques toros de première importance au Plumaçon.

Au bout du compte la présence tricolore la plus significative risque bien d'être celle de l'auteur de l'affiche, Hervé Di Rosa…


Voici le programme de la feria de la Madeleine 2015.

Mercredi 22 juillet  : Diego Urdiales, Miguel Ángel Perera et Alejandro Talavante (Garcigrande)

Jeudi 23 juillet : Juan José Padilla, José María Manzanares et Thomas Dufau (Juan Pedro Domecq)

Vendredi 24 juillet : Enrique Ponce et Iván Fandiño (Victoriano del Río)

Samedi 25 juillet (matin) : Novillada piquée

Samedi 25 juillet : Rafaelillo, Javier Castaño et Manuel Pérez Mota (Cebada Gago)

Dimanche 26 juillet : Antonio Ferrera, El Cid et Alberto Aguilar (Victorino Martín)

Sur le même sujet

Un box vitré au Tribunal de Toulouse crée la polémique

Près de chez vous

Les + Lus