Polémique autour d'une conférence jugée homophobe à la faculté de pharmacie de Toulouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Valery .

Plusieurs associations condamnent l'intervention sans contradiction d'Aude Mirkovic, fondatrice des "Juristes pour l'Enfance", ce lundi soir à la faculté de pharmacie de Rangueil. Le président de l'université indique qu'il n'a pas été consulté.

Malgré la demande d'annulation de la conférence intitulée "PMA GPA, droits de l'enfance", organisée par le "café bioéthique étudiant" avec comme intervenante, Aude Mirkovic, fondatrice des Juristes pour l'Enfance, formulée par plusieurs associations dont Act-Up Toulouse, la conférence se tiendra bien mais elle sera "encadrée" par la présidence de l'Université.



Bertrand Monthubert, président de l'Université Paul Sabatier, dont dépend la faculté de pharmacie, indique qu'il n'a pas été consulté sur la tenue de cette conférence s'est engagé à organiser "un prochain débat contradictoire sur ces mêmes thèmes sera organisé dans les murs de l’université avant la fin de l’année universitaire".



"Afin de prévenir tout risque de confusion et d’amalgame quant à l’organisation de cet événement et garant de la réputation scientifique de l’université, écrit Bertrand Monthubert dans un communiqué, le président délègue Hugues Chap, vice-président délégué à la santé, et Alexis Valentin, vice-président recherche, qui seront présents sur place pour délivrer ce même message".



Act-Up a condamné un peut plus tôt dans la journée l'intervention sans contradiction d'Aude Mirkovic, professeur en droit privé, spécialiste du droit de la famille. Elle "s'est particulièrement illustrée à travers des conférences et des interviews en tentant de démontrer les contradictions juridiques du Mariage pour Tous et en dénonçant sans relâche dans des médias réactionnaires l'adoption par les couples de même genre. Le blog de l'association Juristes pour l'Enfance, dont elle est une des fondatrices, regorge d'articles tous plus homophobes, lesbophobes, transphobes et sexistes les uns que les autres. Ils sont d’ailleurs repris par de nombreux sites de l'extrême-droite radicale".



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité