Les conseillers départementaux de l'Hérault s'augmentent de 8%

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

A l'heure où les politiques parlent beaucoup d'économies, voici une augmentation qui n'est pas passée inaperçue. Les nouveaux conseillers départementaux de l'Hérault ont voté une hausse de leurs indemnités de 8%. Ce qui a fait tousser le maire de Montpellier qui réclame un nouveau vote.



Il assume, Kléber Mesquida. Le président socialiste du conseil départemental de l'Hérault ne remettra pas au vote la hausse des indemnités des élus héraultais. Adoptée à l'unanimité, cette augmentation de 8% est pour lui le prix de la démocratie.

Et puis, dit-il, c'est un effet mécanique induit par la loi.



En fait, pas exactement. Si elle fixe un plafond, en fonction du nombre d'habitants par département, rien n'interdit que les conseillers soient indemnisés en deçà de cette limite.

Les élus DVG soutenus par Philippe Saurel affirment ne pas l'avoir compris au moment de voter.

Au grand dam du maire de Montpellier, avec le soutien duquel ils ont été élus. Comme lui, désormais, ils réclament l'austérité pour tous.



Populisme, dit Kléber Mesquida, qui ironise sur la situation.



L'augmentation des indemnités entrera bien en vigueur.



durée de la vidéo: 01 min 56
Reportage F3 LR : V.Luxey et V.Banabéra

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité