• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Languedoc-Roussillon : 1 personne sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté

La pauvreté en france illustration / © AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON
La pauvreté en france illustration / © AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON

Les habitants du Languedoc-Roussillon vivent, en moyenne, avec un niveau de ressources inférieur à la plupart des autres régions métropolitaines. Près d’un Languedocien sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté (990 euros par mois pour une personne seule).

Par Z.S. avec INSEE et AFP


Le taux de pauvreté est le plus important au centre des grandes aires urbaines, où les familles monoparentales ou nombreuses et les ménages jeunes sont particulièrement touchés, selon une étude de l'Insee publiée mardi.

Dans ces villes, 19,5% de la population en moyenne vivait sous le seuil de pauvreté (niveau de vie inférieur à 990 euros par mois) en 2012, selon cette étude où l'Insee affine pour la première fois ses statistiques de la pauvreté jusqu'au niveau des communes.

C'est ensuite dans les communes isolées que le taux de pauvreté est le plus fort (16,9% en moyenne), mais ces dernières, réparties sur l'ensemble du territoire, ne représentent que 5% de la population. Le Sud-Est (Corse, Languedoc-Roussillon) est particulièrement touché.

Le taux de pauvreté en pourcentage en Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées / © Insee
Le taux de pauvreté en pourcentage en Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées / © Insee

Les habitants du Languedoc-Roussillon vivent, en moyenne, avec un niveau de ressources inférieur à la plupart des autres régions métropolitaines. En dépit des mécanismes de redistribution, près d’un languedocien sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté (990 euros par mois pour une personne seule). Cette précarité touche principalement les familles monoparentales et les personnes seules.

Dans l'ensemble de la France métropolitaine, 14,3% de la population en moyenne a un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.
Globalement, 77% de la population pauvre réside dans les 230 grandes aires urbaines de métropoles (agglomérations comptant plus de 10.000 emplois).

Future grande région : l'écart de pauvreté de se creuse entre les deux régions
P. Bard

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus