L'Espagne prendra une décision sur la reprise des vols de l'A400M la semaine prochaine

© MaxPPP
© MaxPPP

L'Espagne pourrait décider de reprendre les vols de l'Airbus A400M après une réunion lundi avec les responsables d'Airbus destinée à discuter des raisons du crash du mois dernier, a  indiqué samedi le ministre espagnol de la Défense Pedro Morenes.

Par MP + AFP

"Nous avons prévu une réunion lundi avec la société (Airbus DS) pour poser une série de questions qui nous permettront de donner un certificat
de vol avec toutes les garanties", a dit le ministre au journal El Pais.
"Si les réponses sont positives, les vols d'essais des prototypes qui ont été suspendus pourront reprendre et ensuite nous autoriserons le reste des vols", a-t-il ajouté.

Gel de la puissance des moteurs
Un exemplaire de l'appareil de transport militaire A400M, destiné à la Turquie, s'est écrasé à Séville (Sud de l'Espagne) le 9 mai, faisant quatre morts et deux blessés graves.
Selon Airbus DS, la division défense et espace d'Airbus Group, "les moteurs 1, 2 et 3 de l'appareil ont subi un gel de la puissance après le décollage et n'ont pas répondu aux tentatives entreprises par l'équipage pour contrôler normalement la puissance".
"Le quatrième moteur a répondu normalement" en revanche, explique Airbus DS.

Le PDG d'Airbus reconnait aussi certaines faiblesses
Interrogé sur cet accident, le patron de la branche aviation civile d'Airbus, Fabrice Brégier, a reconnu samedi dernier qu'"il y a eu, effectivement, soit une
faiblesse dans les procédures de test des avions avant la mise en vol, car il s'agissait du premier vol d'un avion de série, soit un problème qui provenait de la mise en oeuvre de ces procédures".
La veille, le directeur de la stratégie d'Airbus Group, Marwan Lahoud, avait estimé selon le journal allemand Handelsblatt qu'"il n'y pas de défaut structurel, mais nous avons un sérieux problème de qualité dans l'assemblage final".

Certains ont suspendu, la France a maintenu 
L'Espagne a suspendu les vols d'essai de l'A400M après l'accident, de même que l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Turquie et la Malaisie.
La France a de son côté maintenu les vols de cet appareil dont le premier exemplaire a été livré en 2013.
Un total de 174 A400M ont été commandés.

Sur le même sujet

Les + Lus