Bilan mitigé aux 24 heures du Mans pour les équipes du Languedoc

Publié le Mis à jour le
Écrit par Carine Alazet

Romain Dumas, l'un des favoris, n'a pas réédité l'exploit de 2010, à cause d'ennuis mécaniques. Il termine 5ème avec sa porsche, devant Stéphane Sarrazin, l'autre pilote gardois, sur Toyota. Grosse déception aussi pour l'équipe héraultaise TDS Racing qui a dû abandonner dans la nuit. 


Romain Dumas et sa porsche hybride ont dominé les essais des 24 heures du Mans. Mais vers 22h, la nuit dernière, les ennuis mécaniques commencent. Le pilote gardois, très déçu, doit se contenter d'une 5 ème place, quand les 2 autres porsches grimpent sur les plus hautes marches du podium de cette 83 ème édition.

Les explications de Romain Dumas, recueillies par Laurent Beaumel et Franck Detranchant au Mans : 
durée de la vidéo: 01 min 32
Romain Dumas explique ses difficultés mécaniques aux 24 h du Mans


Stéphane Sarrazin a de quoi être déçu aussi. Sa Toyota manquait de puissance et n'a jamais pu inquiéter les leaders. Il termine 6ème de la mythique course d'endurance.

Mais les plus tristes, ce sont certainement les passionnés de TDS Racing. L'équipe héraultaise était 2ème de sa catégorie, en train de rattraper son retard quand un accrochage avec un concurrent plus lent a mis fin à ses espoirs, dans la nuit de samedi à dimanche.

Comp-rendu de Laurent Beaumel et Franck Detranchant :

durée de la vidéo : 01min 52
Bilan des 24 heures du Mans pour les équipes du Languedoc ©F3 LR