La tempête provoque des dégâts, des crues et des coupures d'électricité dans les Hautes-Pyrénées et la Haute-Garonne

Il pleut et il vente fort sur l'ensemble de l'ex-région Midi-Pyrénées, ce vendredi. La Haute-Garonne, le Tarn, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées sont en vigilance orange pour vents violents mais des crues sont attendues sur les rivières de l'Osse, de la Garonne et du Gers.

Plusieurs arbres, comme ici à Cadours (31), sont tombés sur des lignes électriques provoquant de nombreuses coupures dans plusieurs départements.
Plusieurs arbres, comme ici à Cadours (31), sont tombés sur des lignes électriques provoquant de nombreuses coupures dans plusieurs départements. © Régis Guillon - FTV
Sortez vos coupe-vent, vos parapluies, vos bottes et peut-être également vos bougies. Une tempête hivernale traverse la région Occitanie et impacte tous les départements de l'ancienne région Midi-Pyrénées. La Haute-Garonne, le Tarn, l'Aveyron, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées sont placés depuis hier en vigilance orange pour des vents violents mais aussi en raison des fortes pluies de ces dernières heures. Des rafales de vent à 142 kilomètres/heures sont déjà annoncées à  Millau (Aveyron). Des rafales historiques et des conditions climatiques difficiles comme le montre les images en direct du Viaduc : ici
Les bourrasques ont également atteint des records dans le Tarn : 
 
A 10 heures, le vent souffle encore très fort sur sur le sud avec 100 à 120 km/h (117 à Toulouse) , jusqu'à 143 à Millau . Sur les 2 dernières heures, nous avons relevé 122 km/h à Cahors, 130 à Puycelsi. On a relevé entre 100 et 100 km/h en général, jusqu'à 129 à Cahors.

Conséquences directes de ces vents forts : la chute de branches et d'arbres. L'Aveyron est particulièrement touché par des chutes de branches sur les routes. Un bus scolaire a d'ailleurs été touché par un arbre faisant un blessé léger sur la commune de Centrès. La crèche de Saint Amans des Cots a été également inondée. L'Ariège est également concerné. Dans le Gers, la RN21 est coupée à Lectoure et à Saint Maur, comme la RD169.
 En raison de ces intempéries, le marché de Noël de Castres (Tarn) est fermé comme les parcs de la sous-préfecture du Tarn et ceux d'Albi.
La chute de ces arbres et le vent ont provoqué plusieurs coupures d'électricité comme à Verdun-sur-Garonne (Tarn-et-Garonne) ou en Haute-Garonne à Toulouse. L'Ariège et le Gers sont aussi touchés.
   

Pour le reste de la journée, le vent d'ouest à nord-ouest reste fort à très fort sur le piémont pyrénéen et le Tarn, avec un renforcement en cette fin de matinée, les rafales devenant parfois violentes en montagne. Rafales prévues de 100 à 120 km/h . Facteur aggravant: en raison des fortes précipitations en cours, les terrains sont désormais gorgés d'eau facilitant ainsi la chute des arbres.

 

Les pluies sont particulièrement importantes sur l'ensemble de ces départements. Les premiers débordements ont été constatés ce matin sur la Baïse ou le Gers mais également sur des petits cours d'eau dans le Tarn-et-Garonne.
La Garonne n'est pas épargnée. Les berges de Toulouse sont sous l'eau depuis ce matin comme ici près de la Place Saint Pierre :
 
© Juliette Meurin - FTV

A 10 heures, Les pluies continues et le plus souvent modérées à localement fortes se poursuivent sur l'ensemble des départements pyrénéens ainsi que sur les reliefs du Tarn et dans une moindre mesure de l'Aveyron. Au cours des 3 dernières heures, on relève entre 10 et 20 mm contre le relief, localement 30 ( 27 mm à Laruns), et entre 2 et 5 localement 10 en plaine Depuis mercredi matin, sur les Hautes-Pyrénées, les cumuls de précipitations sont généralement compris entre 90 et 140mm en montagne , avec un maximum à 208 mm à Laruns. Sur l'est de la chaîne des Pyrénées et sur le Tarn, les cumuls atteignent souvent 30 à 50mm en plaine mais plutôt 50 à 90mm en montagne avec jusqu'à 100 mm à Le Vintrou (81),
      
Les cours d'eau sont à surveiller attentivement. Comme l'indique le site Vigicrues, " Ce vendredi en fin de nuit, les niveaux des premiers débordements sont atteints sur le Célé, le Ger, l'Osse et le Gers. Sur tous les autres tronçons placés en vigilance, les montées des niveaux sont en cours. Les montées se poursuivent en journée de vendredi, du fait du maintien de précipitations durables. Sur les bassins pyrénéens, la remontée de la limite pluie-neige induit par ailleurs une accentuation des réactions hydrologiques des bassins."
    
Deux tronçons sont particulièrement concernés :
Regardez ce reportage tournée l'an dernier justement dans le village de Saint-Béat en Haute-Garonne. La commune s'est dotée d'un nouveau dispositif d'alerte après les graves inondations qui ont touché la commune en juin 2013.
 L'épisode pluvieux se poursuit jusqu'en fin de soirée de vendredi sur les Pyrénées et jusqu'à samedi midi sur le Tarn.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo inondations