• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Alerte à la pollution aux particules fines dans le Gard

Des capteurs permettent de vérifier la qualité de l'air / © MAXPPP
Des capteurs permettent de vérifier la qualité de l'air / © MAXPPP

Le niveau 2 d'information et de recommandations est atteint dans le Gard, ce mardi. Notamment dans l'Est du département, près de la vallée du Rhône, en limite du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Cette alerte est également activée pour mercredi.

Par Fabrice Dubault


2 jours d'alerte aux particules fines dans le Gard. Le taux de 50 unités par mètre cube d'air étant juste atteint.

A ce stade de début de pollution, il est rappelé qu'une exposition de courte durée aux particules fines présente un risque pour la santé humaine des personnes sensibles.
Il est donc recommandé aux jeunes enfants, aux malades souffrant de difficultés respiratoires et aux personnes fragiles de rester confinés, et de ne pas faire de sport.

Les particules ou poussières proviennent de sources naturelles (sel de mer, feux de forêt et érosion des sols par le
vent), comme d’activités humaines (transport, chauffage, industries). Selon leur taille, elles pénètrent plus ou moins dans l’appareil respiratoire et sont donc plus ou moins dangereuses.
Leur dangerosité dépend également de leur composition.

Plus d'infos sur le site d'Air Languedoc-Roussillon.

Alerte aux particules fines, les 26 et 27 janvier 2016. / © air Languedoc-Roussillon
Alerte aux particules fines, les 26 et 27 janvier 2016. / © air Languedoc-Roussillon


Recommandations pour limiter les émissions de polluants

A la maison et au travail : 
- Respectez l’interdiction de brûlage à l’air libre et l’encadrement des dérogations.
- Arrêtez, en période de chauffe, l’utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis avant 2002)
- Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation).

Les déplacements : 
- Différez, si possible, les déplacements pouvant l’être
- Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et aux transports en commun.
- Privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo)

Les agriculteurs : 
- Reportez les épandages agricoles de fertilisants ainsi que les travaux du sol.

Les industriels : 
- Reportez les émissions d'oxyde d'aazote, particules et composés organiques volatils à la fin des
épisodes de pollution.

Les risques sur l'environnement de la pollution aux particules fines

Les risques pour l’environnement :
• Détérioration des bâtiments
• Dégradation des végétaux

Les risques pour la santé :
• Problèmes respiratoires
• Crises d’asthme
• Propriétés mutagènes et cancérigènes pour certaines particules
• Associées à un risque accru de cancer du poumon et de la vessie

Sur le même sujet

Caunes-Minervois : 350 ans après, du marbre commandé pour Versailles enfin livré

Les + Lus