• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Après les attentats de Paris, l'Etablissement Français du sang de Toulouse continue d'appeler aux dons

© MIGUEL MEDINA / AFP
© MIGUEL MEDINA / AFP

Samedi 14 novembre 2015, au lendemain des attaques meurtrières, ce sont 9 000 donneurs qui se sont présentés dans les centres de collecte partout en France. 

Par Anissa Harraou

9 000 donneurs se sont présentés dans les centres de collecte partout en France et 300 à Toulouse, samedi 14 au lendemain des attentats meurtriers de Paris.

L'afflux de volontaires a créé des files d’attentes devant certains centres qui ont été débordés devant cette affluence record. Un effort salué par l’Établissement français du sang (EFS) qui estime à 10 000 le nombre de dons nécessaires pour répondre aux besoins.
Tous ont eu ce même besoin de "faire un geste, d’être solidaire". 

Cependant, l'EFS appelle à des dons réguliers. "Les poches de sang ont une durée de vie limitée. 42 jours pour une poche de sang. S'il y a trop de monde d'un coup nous risquons d'avoir du sang en trop à un certain moment alors qu'à un autre moment les hôpitaux seront en manque", affirme-t-on du côté de la direction. 

À l'EFS, on souligne qu'habituellement, la fin d'année reste synonyme de pénurie. À l'approche des fêtes de fin d'année, les donneurs doivent rester concernés sur la durée.

En somme, après les dons de masse, le centre de collecte à Toulouse 15 allées Jean Jaurès, appelle les volontaires à continuer de se mobiliser cette semaine, de manière plus diffuse cette fois-ci. 

LIRE AUSSI LES ARTICLES SUR LES ATTENTATS DE PARIS

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier/Battle of the Year: les femmes font leur place dans la danse hip-hop

Les + Lus