Ariège : le château de Montségur sur la route de l'UNESCO

 Le site médiéval ariégeois vient d'être inscrit sur la liste indicative française de l'UNESCO, tout comme Carcassonne et six autres châteaux sentinelles du Pays cathare. De quoi rêver un jour à un classement au patrimoine mondial.

Montségur, une sentinelle cathare
Montségur, une sentinelle cathare © maxppp
Chaque pierre de ce site médiéval  est désormais inscrite sur la liste indicative de l'UNESCO.
Le site de Montségur témoigne de la vie et de la mort du catharisme, ce courant religieux qui s'opposa au catholicisme.
C'est ici que se trouvait le siège de l'Eglise cathare, jusqu'à ce jour de 1244 où le village fut détruit par la couronne de France.
Un chateau royal y fut construit à la place. Ce sont ses ruines que l'on admire aujourd'hui.
Et les curieux pourraient encore plus nombreux avec cette nouvelle étape vers le classement UNESCO.

Le site ariégeois peut prétendre désormais à une inscription définitive au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Un processus qui peut prendre des années.

Vidéo : le reportage de Maria Laforcade et Pascal Dussol
durée de la vidéo: 01 min 42
Montségur vers l'UNESCO


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter