Ariège : les cèpes se font rares

Les champignons se font rares... Et donc chers sur les étals des marchés. / © France 3
Les champignons se font rares... Et donc chers sur les étals des marchés. / © France 3

Soleil, humidité... C'est la saison mais pourtant, les cèpes se font rares sur les étals cette année. Du coup, les prix grimpent...

Par Marie Martin

Les amateurs de poêlées forestières ou autre traditionnelle omelette aux cèpes font grise mine : les champignons ne montrent le bout de leur chapeau, en cet automne 2016...
Les bons "dénicheurs" amateurs ont peut-être trouvé leur bonheur dans leurs coins favoris (et secrets) mais le consommateur lambda lui se heurte à des étals bien maigres sur les marchés. 
Du coup, les prix ont décollé, conséquence inévitable de la rareté du produit. 

A Mirepoix, en Ariège, ce lundi 31 octobre, ce sont des cèpes séchés que l'on pouvait trouver au marché. 18 euros les 100 grammes, il faut vraiment en avoir très envie. 

Matthieu Jarry et Pascal Dussol, de France 3 Midi-Pyrénées, l'ont constaté :

Ariège : triste récolte de champignons
Les cèpes se font rares, sur les étals des marchés.  - Matthieu Jarry et Pascal Dussol


Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus