• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ariège : une cagnotte pour financer le voyage d'une vache Casta au Salon de l'agriculture

Monjeta représentera la vache Casta, une race à très faible effectif. / © P.Dussol / F3 Occitanie
Monjeta représentera la vache Casta, une race à très faible effectif. / © P.Dussol / F3 Occitanie

L'éleveur ariégeois Maxime Dangla et Monjeta, sa génisse Casta, vont pouvoir se rendre au Salon de l'agriculture grâce à une campagne de financement participatif. L'occasion de faire découvrir cette race menacée de disparition. 

Par Margaux Dubieilh

Monjeta a bien failli ne pas pouvoir partir à Paris. Cette génisse de bientôt 3 ans avait pourtant été sélectionnée pour représenter la race Casta au célèbre Salon de l'agriculture qui se tiendra du 23 février au 3 mars prochains. 
 

2600 euros à financer

Mais se rendre à la capitale depuis la commune de Betchat en Ariège a un coût, comme l'explique Maxime Dangla, l'éleveur de Monjeta :

Que ce soit le transport, les frais vétérinaires, l'alimentation sur le salon, ou encore l'hébergement sur place, on est à peu près à 2600 euros.

Difficile pour le jeune homme de tout financer seul, sans subvention des collectivités locales. Il a donc eu l'idée de faire appel à la solidarité sur les réseaux sociaux. En décembre 2018, il lance une campagne de financement participatif :
 


Les dons ne cessent d'affluer, et le rêve de Maxime Dangla peut finalement se réaliser : l'objectif des 2650 euros atteint, il ne lui reste plus qu'à préparer Monjeta pour le jour J !

 

Menacée de disparition

Faire connaître la Casta a toujours été très important pour l'éleveur : en effet, Monjeta est l'une des 350 dernières femelles de la race, qui est menacée de disparition, comme douze autres en France. 
 

Cette vache rustique est d'ailleurs bien connue pour son lait, à l'orginie du fromage de Bethmale. Grâce à sa campagne de crowdfunding, Maxime Dangla pourra donc faire connaître sa Casta au public, et expliquer l'importance de sa sauvegarde. Il est parti avec Monjeta ce matin pour Tarbes, avant que celle-ci ne soit acheminée à Paris avec d'autres animaux. Son arrivée est fixée pour vendredi à 4h du matin. 
 
Grâce au crowdfunding, Monjeta peut partir au Salon de l'agriculture

Sur le même sujet

Pyrénées-Orientales : un vaste trafic de drogue et de migrants démantelé

Les + Lus