Ariège : des faucheurs volontaires déposent plainte contre des fabricants de pesticide

Ils sont venus porter plainte au tribunal / © Geoffrey Berg France 3
Ils sont venus porter plainte au tribunal / © Geoffrey Berg France 3

Une quarantaine de "faucheurs volontaires" se sont réunis devant le Palais de justice de Foix. Huit d'entre eux ont déposé une plainte contre les fabricants de pesticides contenant du glyphosate et ceux qui ont autorisé leur mise sur le marché

Par Michel Pech

Ils étaient environ une quarantaine ce vendredi matin. Le rendez-vous devait se faire devant le commissariat de Foix mais, en fait, les "faucheurs volontaires", tels qu'ils se qualifient,se sont dirigés vers le Palais de Justice.
Ils accompagnaient huit d'entre eux qui sont allés déposer solennellement une plainte contre les fabricants de pesticides contenant du glyphosate et ceux qui ont autorisé leur mise sur le marché.

Ces ariégeois n'en sont pas à leur première action militante contre les pesticides.
En 2016, dans trois grandes surfaces, ils enduisent de peinture des bidons de pesticide pour les rendre impropres à la vente.
En 2017, ils se retrouvent devant le tribunal qui se déclare incompétent et qui décide d'interroger la Cour de Justice de l'Union Européenne sur le respect du principe de précaution dans les méthodes d'évaluation et de mise sur le marché de tous les pesticides.
La Cour Européenne n'a toujours pas rendu sa décision. 
Les faucheurs volontaires s'impatientent.

Analyse d'urines
Ils lancent alors une campagne citoyenne d'analyse d'urine pour démontrer que le glyphosate est présent dans les urines des habitants. 

Aujourd'hui, nouvelle action, ils appellent à déposer plainte.

Vidéo : le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol


Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus