Ariège : le mûrier blanc, une alternative à l'ensilage

Publié le
Écrit par Marie Martin .

La Chambre d'agriculture de l'Ariège lance une expérimentation qui permettrait aux éleveurs d'atteindre l'hiver sans avoir à acheter du fourrage supplémentaire. La plante qui permet cette transition est en fait un arbre, déjà utilisé en Amérique du Sud et en Afrique. Il s'agit du mûrier blanc.

Depuis quelques années, les éleveurs peinent à nourrir leurs élevages. A la fin de l'été, les prairies jaunissent, l'herbe se fait rare et les perspectives en matière de réchauffement climatiques ne sont guère rassurantes.



Aussi en Ariège, la Chambre d'agriculture lance une expérimentation qui permettrait aux éleveurs d'atteindre l'hiver sans avoir à acheter du fourrage supplémentaire. La plante qui permettrait cette transition est un arbre, le mûrier blanc. Ses feuilles peuvent être consommées sur pieds ou ensilées.

Il est déjà utilisé comme tel, en Amérique du Sud et en Afrique. Et présente l'autre avantage d'être peu gourmand en eau.



Sur une parcelle expérimentale de 0,2 hectares appartenant à un agriculteur de Mirepoix, 5 000 mûriers blancs ont été plantés. L'objectif est de fournir sur 60 jours 30% de l'alimentation à la cinquantaine de vaches limousines présentes sur la ferme.



Voir le reportage de Marc Raturat et Pascal Dussol, de France 3 Occitanie : 

 



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité