C'est une histoire somme toute assez incroyable.

Entre 2014 et 2015, un homme de 40 ans, par ailleurs pompier volontaire en Ariège, prend et diffuse sur internet des photos à caractère pédophile de sa nièce de dix ans, ainsi que de son fils et du fils de sa compagne. 

Peu de temps après, un policier néo-zélandais spécialisé dans la cyber-criminalité, repère ces clichés, non répertoriés par Interpol et non localisables. Après des recherches approfondies, il identifie sur les photos des produits de marque française. Et surtout un uniforme de pompier.

C'est ce détail qui permettra aux policiers français, saisis, de remonter la piste du couple.

Le procès du pompier volontaire et de sa compagne s'est ouvert mardi 30 janvier, au tribunal de grande instance de l'Ariège. Il se tient à huis clos, en raison de l'âge des victimes. 

Le couple encourt une peine de dix ans de prison.