• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La nouvelle vie ariégeoise de l'entreprise Taramm

L'entreprise a été séduite par les infrastructures et le coût modéré du foncier dans le nord de l'Ariège. / © France 3
L'entreprise a été séduite par les infrastructures et le coût modéré du foncier dans le nord de l'Ariège. / © France 3

L'usine Taramm de Mazères a été inaugurée vendredi. Ce sous-traitant aéronautique, spécialisé dans la fusion du titane, a relevé la tête après avoir failli disparaître, il y a un an, suite à un incendie sur son site de Labège. Une nouvelle vie, en Ariège donc...

Par Marie Martin

C'est une histoire qui finit bien.
En décembre 2015, les ateliers de l'usine Taramm de Labège, près de Toulouse, étaient détruits à 80% par un incendie. Son avenir était alors bien compromis.
Pourtant, à peine plus d'un an plus tard, son nouveau site a été inauguré... En Ariège !
La direction de cette fonderie spécialisée dans la coulée du titane pour l'industrie aéronautique a en effet été séduite par la disponibilité et le coût du foncier dans le nord du département. 

En fait, l'idée d'un déménagement en Ariège germait déjà avant le sinistre… Ce dernier a finalement fait accélérer les choses.
 
Et tous semblent s'en réjouir aujourd'hui. Avec 3 hectares de terrain et 3500 m2 de bâtiments, le sous-traitant d'Airbus, Safran, Eads ou encore Dassault ne se sent plus à l'étroit.

Il faut dire aussi qu'elle a été particulièrement bien accueillie, dans ce bassin industriel en plein expansion.

Car pour attirer Taramm en Ariège, les collectivités ont mis la main à la poche : 4 millions d'euros ont notamment été investis les régies de Saverdun et Mazères, pour créer un poste électrique capable de répondre aux énormes besoins de l'entreprise. 

Voir ici le reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol, de France 3 Occitanie : 

Reprise de l'entreprise Taramm
L'usine Taramm de Mazères a été inaugurée vendrdi. Ce sous-traitant aéronautique, spécialisé dans la fusion du titane, a relevé la tête après avoir failli disparaître, il y a un an, suite à un incendie sur son site de Labège.  - Laurent Winsback et Pascal Dussol

Sur le même sujet

Montpellier : un jeune homme poignardé en voulant défendre deux femmes importunées en centre-ville

Les + Lus