Aude : A61 et A9, la hausse moyenne des tarifs d'autoroute est de 1,34%

illustration / © ASF
illustration / © ASF

Les tarifs de péage des autoroutes augmenteront dès jeudi matin. Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes de la région et pour les professionnels dont les charges progressent. Ce sera plus 1,34% en moyenne pour Vinci Autoroutes.

Par Fabrice Dubault

+1,34%, c'est l'augmentation moyenne des tarifs de péage qui prendra effet, jeudi matin, sur tout le réseau de Vinci Autoroutes. Soit sensiblement plus qu'en 2016 et 2017, années où la hausse moyenne avait été limitée à 1%.

Comptez 40 centimes de plus, pour rallier Montpellier à Toulouse, ou l’inverse, en voiture. Il vous en coûtera désormais 22,90 euros au lieu de 22,50 euros.

illustration / © F3 LR F.Guibal
illustration / © F3 LR F.Guibal

Quand on leur annonce la nouvelle, forcément, les automobilistes sont mécontents mais résignés.
  • C'est déjà relativement cher... ça commence à être dramatique !
  • C'est une bonne nouvelle mais pas pour tout le monde !
  • Tous les ans, c'est la même chose, ça augmente, ça réaugmente et ça réaugmente !
Mais pour les professionnels, les tarifs restent trop élevés.
  • Rien que de faire Paris-Perpignan avec un petit camion, c'est presque 90 euros de péage. Juste pour un aller.
  • Pour les entreprises, c'est un coup dur. Je fais 170.000 kilomètres par an avec 70% d'autoroute. Vous voyez...

Pourtant, d'après les sociétés d'autoroute, ces augmentations servent à mettre de l'argent de côté pour investir dans de futurs travaux.

Les Languedociens s'en sortent pourtant pas si mal, puisque l'augmentation en Occitanie est inférieure à la moyenne nationale. Car dans les prochaines années, peu de travaux importants sont prévus.

Contacté par nos soins, Vinci Autoroutes n'a pas souhaité répondre à nos questions.

Les nouveaux tarifs Vinci Autoroutes.

Aude : la hausse des tarifs de péage d'autoroute sera de +1,34% en moyenne
Les tarifs de péage des autoroutes augmenteront dès jeudi matin. Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes de la région et pour les professionnels dont les charges progressent. Ce sera plus 1,34% en moyenne pour Vinci Autoroutes. - F3 LR - Reportage : A.Grellier et F.Guibal


Le gel des tarifs consenti en 2015, contrebalancé par des hausses de 2019 à 2023, devrait coûter 500 millions d'euros aux usagers, selon le régulateur des activités ferroviaires et routières (Arafer) en 2016.

En janvier 2017, le gouvernement et les sociétés autoroutières se sont entendus sur un plan d'investissements supplémentaire de 803,5 millions d'euros dans les autoroutes, en partie financé par des hausses des péages jugées excessives en juin par le régulateur.

 

Les hausses moyennes en France

Les automobilistes devront débourser 2,04% supplémentaire sur le réseau des Autoroutes de Rhône-Alpes (AREA) et 2% sur les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR), détenus par Eiffage, selon un communiqué d'APRR.

La Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) et la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) demanderont 1,39% supplémentaire, indique un arrêté paru mercredi au Journal Officiel.

Sur le réseau géré par Vinci, les tarifs pour les véhicules légers augmenteront de 1,34% sur les Autoroutes du Sud de la France (ASF) et les Autoroutes Esterel-Côte d'Azur (Escota). Ils progresseront de 1,33% sur le réseau Cofiroute.

Sur le même sujet

Des détenus nîmois portent plainte contre l'Etat Français à cause de la surpopulation carcérale

Les + Lus