• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : humidité, orages, grêle et chaleur, un cocktail néfaste pour les cultures en Lauragais

Payra-sur-l'Hers (Aude) - le Lauragais victime des intempéries - juin 2018. / © F3 LR
Payra-sur-l'Hers (Aude) - le Lauragais victime des intempéries - juin 2018. / © F3 LR

La météo capricieuse de ce printemps 2018 est une bombe à retardement pour les cultures. En Lauragais, humidité, orages, grêle et chaleur ont touché toutes les récoltes. Faibles rendements, parcelles détruites et multiplication des maladies et des parasites, les agriculteurs sont inquiets.

Par Fabrice Dubault


En Lauragais, les orages et les fortes pluies du début de semaine ont emporté une bonne partie des semis, notamment de tournesol et raviné les sols. La récolte 2018 s'annonce mal. Les rendements pourraient être divisés en moyenne par 2 à 5, voire par 10 pour certains champs.

Les parcelles de cet agriculteur de Payra-sur-l'Hers sont loin d'être les seules touchées par les orages. En une heure lundi soir, plus de 100mm d'eau sont tombés par endroit.
Du coup, depuis mardi, les techniciens de la Chambre d'agriculture de l'Aude font le tour des exploitations pour recenser les nombreux dégâts.

Les pertes ne sont pas chiffrables pour l'instant, mais les zones touchées par les intempéries sont nombreuses.

Et le pire est peut-être à venir. Le début d'année très humide aura aussi des conséquences sanitaires pour les cultures épargnées par les orages. Les maladies parasitaires sont déjà plus nombreuses, comme le mildiou, le sclérotinia du tournesol ou les champignons comme la fusariose des céréales.

Les communes de l'ouest audois vont d'ores et déjà demander la reconnaissance en état de catastrophe naturelle pour tout le territoire touché par les orages.
Et la météo ne semble pas vouloir accorder de répit aux agriculteurs, d'autres orages sont annoncés pour la semaine prochaine.

Payra-sur-l'Hers (11) : orages, humidité, chaleur et grêle, un cocktail néfaste pour l'agriculture
La météo capricieuse de ce printemps 2018 est une bombe à retardement pour les cultures. En Lauragais, humidité, orages, grêle et chaleur ont touché toutes les récoltes. Faibles rendements, parcelles détruites et multiplication des maladies et des parasites, les agriculteurs sont inquiets. - F3 LR - Reportage : A.Grellier et F.Guibal

 

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus