Aude : des truffes à la cantine du collège

Le chef cuisinier a préparé des œufs truffés pour faire découvrir de nouvelles saveurs aux écoliers et aux écolières / © France 3 Languedoc-Roussillon
Le chef cuisinier a préparé des œufs truffés pour faire découvrir de nouvelles saveurs aux écoliers et aux écolières / © France 3 Languedoc-Roussillon

Les élèves du collège Joseph Anglade, à Lézignan-Corbières, dans l'Aude, ont eu le droit à un menu d'exception, mardi 19 février. Le chef cuisinier a pris l'initiative de faire découvrir aux 500 demi-pensionnaires un produit local, la truffe.

Par ED et Alexandre Grellier

"Tu veux goûter, mon grand ? C'est de la truffe des Corbières." C'est la question posée par le chef cuisinier du collège Joseph Anglade, à Lézignan-Corbières, dans l'Aude, aux chanceux demi-pensionnaires qui ont découvert le menu de ce mardi ; un œuf truffé.  

Proposer aux enfants des saveurs et des textures nouvelles, c'est en effet le pari de Pierre-Yves Rommelaere. La truffe a beau être un champignon d'exception, tous les collégiens ne le connaissent pas. De plus, son aspect ingrat et sa forte odeur ne facilitent pas la tâche du cuisinier :

Ce n’est pas évident quand on ne connaît pas, la truffe a un aspect un peu spécial. Mais les enfants curieux goûtent, donc c'est ça qui est réussi.

Pour révéler les saveurs du diamant noir, Pierre-Yves a confectionné un plat simple, autour d'un œuf mi-cuit et d'un émincé de champignons. Sur lequel le chef viendra râper un peu de truffe fraîche au moment du service. Une truffe audoise, une évidence dans cette cuisine, qui joue à fond la carte locale pour ses approvisionnements.
       

C'est quelque chose qui me tient à cœur de proposer des produits locaux, de saison. Là, on est dans la période de la truffe, et c’est tout à fait ce genre d’action que j’aime mener, de faire la promotion de ces produits-là.

► Reportage : Alexandre Grellier, Frédéric Guibal et Béatrice Barthe

Et si tous les enfants n'ont pas terminé leur œuf truffé, ils semblent au moins adhérer à l'idée de goûter. "Je me suis régalé, c’était très bon, en plus, ils l’ont fait devant nos yeux", dit l'un d'eux. "Je trouve ça sympa comme concept, de manger des trucs qu’on n’a jamais mangé, mais j'ai pas aimé la truffe", a dit un autre.

Et signe du succès de cette initiative, les 200 œufs préparés pour le service du midi, y sont tous passés.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus