• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : la localisation des victimes, problématique majeure des pompiers

Aude - les pompiers de l'Aude ont développé d'autres méthodes pour localiser les victimes - août 2019 / © F3 LR/F.Guibal
Aude - les pompiers de l'Aude ont développé d'autres méthodes pour localiser les victimes - août 2019 / © F3 LR/F.Guibal

Après la mort du français Simon Gauthier en Italie, des voix se sont élevées pour demander la localisation automatique des appels par les pompiers. Cela pourrait permettre aux secours d’intervenir plus rapidement. Dans l'Aude, d'autres solutions sont utilisées.

Par Camille Nowak

Au centre de secours de l’incendie de l’Aude, la localisation des lieux d’intervention est un problème conséquent. Aujourd’hui, il est impossible de localiser automatiquement un appel en cas d’accident, ce qui rend la tâche des secours difficile à la fois pour déterminer la position de la victime mais également pour évaluer les moyens nécessaires à déployer, comme l’explique le Colonel Henri Benedittini du SDIS de l'Aude :


On a un certain nombre de victimes qui ne sont pas issues du département, qui ne connaissent pas le territoire et pour lesquelles la localisation est un grand point d’interrogation. Même sur l’autoroute parfois les gens sont incapables d'indiquer où ils sont.


Alors  ils ont développé d’autres solutions qui leur permettent d’intervenir dans un meilleur délai.

L’appli « Geoloc 18112 », un appui pour les pompiers


Pour retreindre la zone de recherche d'une victime, les pompiers audois utilisent depuis deux ans, une application développée par leurs confrères du Var et du Morbihan. Une solution qui peut s’avérer précieuse lorsqu’une victime appelle depuis un portable et est incapable de donner sa localisation précise, confie Sebastien Laurent, adjudant-chef du SDIS de l'Aude : 


On a son numéro, si elle ne sait pas où elle est on va lui envoyer un sms, ça donne un lien à cliquer, lorsqu’elle clique les coordonnées GPS remontent dans notre système. On va avoir une précision de l’ordre d’une cinquantaine de mètres. On pourra saisir une adresse et lui envoyer les secours.


Mais cette solution, utilisée malgré tout plusieurs fois par semaines, présente de nombreuses limites : il faut un smartphone et un minimum de réseau 3G pour s’en servir.

Bornage du pech de Bugarach


Depuis juin, les pompiers en collaboration avec le conseil départemental ont mis en place un système de bornage le long des principaux sentiers du pech de Bugarach. Ce pic à la frontière des Pyrénées-Orientales mobilise une dizaine d’interventions par an.

Les 20 bornes installées permettent au secours de gagner à la fois des minutes souvent précieuses mais aussi d’adapter au mieux les moyens engagés pour intervenir.
 
Aude : la localisation des victimes, problématique majeure du SDIS
Avec le Colonel Henri Benidittini et l'Adjudant-chef Sebastien Laurent.  - F3 Occitanie - Reportage : Alexandre Grellier et Frédéric Guibal.


Vers une règlementation européenne


Aujourd’hui, dix pays européens possèdent, eux, un système encore plus efficace, l'AML, localisation mobile avancée. Il envoie automatiquement la localisation précise du téléphone pour tous les appels passés aux services de secours. Une solution qui sera obligatoire pour toute l'union européenne en 2020.

En attendant, les secours de l’Aude conseillent aux randonneurs d’essayer le plus possible de se déplacer avec une autre personne ou au minimum de donner son itinéraire précis à une personne de confiance.
 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus