Aude : mobilisation pour sauver le bureau de poste de Capendu

À Capendu, le bureau de poste est essentiel à la vitalité de la commune, selon la mairie / © Luc Calmels / FTV
À Capendu, le bureau de poste est essentiel à la vitalité de la commune, selon la mairie / © Luc Calmels / FTV

Un rassemblement était organisé ce samedi 5 octobre contre la fermeture partielle du bureau de poste de Capendu, dans l'Aude. Le maire et ses soutiens veulent empêcher que l'un des lieux essentiels à la vie de la commune ne ferme complètement ses portes à terme.

Par Emma Derome et Luc Calmels

La Poste de Capendu, dans l'Aude, est-elle condamnée ?  La direction du groupe a décidé la fermeture au public de son bureau les après-midi et le samedi matin.

Le maire, Jean-Jacques Camel, organisait ce samedi matin place de la mairie un rassemblement pour la sauvegarde de ce lieu, qu'il estime indispensable à la vie de la commune. Les habitants du village et les maires et élus des communes voisines se sont joints à la protestation contre ce projet de réorganisation.

Merci aux maires du territoire qui sont venus défendre ce qui est devenu aujourd'hui indéfendable (...) Aujourd'hui, la Poste de Capendu est ouverte 25 heures par semaine, tous les matins et tous les après-midi, et le samedi matin. C'est insuffisant mais ça permet aux gens en milieu rural d'avoir un service de proximité.
- Jean-Jacques Camel, maire de Capendu

Des élus locaux et les habitants du village étaient rassemblés ce samedi pour la défense du bureau de poste de proximité / © Luc Calmels / FTV
Des élus locaux et les habitants du village étaient rassemblés ce samedi pour la défense du bureau de poste de proximité / © Luc Calmels / FTV

Informé début juillet de la nouvelle organisation du bureau de poste, le maire du village est ulcéré. Ce projet sur 3 ans prévoit une diminution de moitié des heures d'ouverture et surtout la fermeture du bureau le samedi. La Poste ne devrait ouvrir, à terme, que du lundi au vendredi de 9 heures à 11h30.

Cette situation devient insupportable, nous avons des territoires ruraux qui essayent de vivre, et qui aimeraient bénéficier des mêmes services que ceux qui habitent ailleurs et qui sont plus riches, mais on en arrive aujourd'hui à une dégradation complète des services publics, qui fait que l'on ne sait pas trop ce que vont devenir les habitants de ce territoire, les personnes âgées, les plus jeunes qui cherchent des emplois...
- Jean-Jacques Camel

La commune, pourtant, est loin de faire partie de la synamique de désertification des campagnes observée dans certains parties du département. Avec 1600 habitants, située sur la route entre Carcassonne et Narbonne, avec un nombre croissant de lotissements, Capendu n'est pas à plaindre. Pourtant, plusieurs services désertent la commune, comme la perception, en 2017.
 

Cette fois, la mairie dénonce une gestion uniquement comptable du groupe La Poste. Cette restructuration cache selon le maire une fermeture définitive prochaine. Une pétition pour stopper ce plan a réuni 400 signatures.

"Il y a beaucoup de personnes âgées qui n'ont pas de voitures, donc si on ferme la poste, ça va être très compliqué. C'est pour ça qu'on n'est là, pour que ça reste ouvert", explique une habitante.

"J'y trouve une certaine incohérence ; on dit qu'il faut créer des emplois, on en supprime, on veut faire de l'écologie, mais on oblige les gens à se déplacer pour pas grand chose, on supprime tout ce qui peut aider les gens au quotidien, et puis après on ne comprend pas la colère", déplore une autre.

Il reste aujourd'hui 80 bureaux de poste dans l'Aude. Plus de la moitié seraient amenés à disparaître dans les mois à venir, ou transformés en agence postale communale, ou encore en relais poste commerçant.
 

Sur le même sujet

Les + Lus