Carcassonne : le magasin H&M de la zone Pont-Rouge a ouvert malgré l'inquiétude des commerçants du centre-ville

Le premier magasin H&M de Carcassonne a ouvert ses portes mercredi 22 mai à Pont-Rouge, au terme de cinq années de lutte face aux commerçants du centre-ville qui avaient jusque-là empêché son installation en périphérie, de peur de fragiliser le centre-ville.

Un magasin H&M a été inauguré à Carcassonne mercredi 22 mai. Photo d'illustration.
Un magasin H&M a été inauguré à Carcassonne mercredi 22 mai. Photo d'illustration. © Guillaume BONNEFONT / MAX PPP

Le 204e H&M de France a ouvert ses portes mercredi 22 mai à Carcassonne, 150 personnes sont venues pour l'occasion. "Il nous manquait un magasin comme ça, parce que c'est un bon rapport qualité-prix", fait remarquer une cliente.

L'Office du commerce a déposé recours sur recours pour empêcher l'ouverture du magasin craignant que cela fragilise le centre-ville, qui compte déjà de nombreux locaux vides. "Ce sont des grosses enseignes qui attirent de la masse donc si H&M avait été installé en ville, ça aurait attiré une autre clientèle", indique Samira Enjalbert, gérante d'un commerce textile du centre-ville. Mais le groupe suédois n'a pas trouvé de local adapté au centre-ville.
 

Investir 1 million d'euros dans le centre-ville


Après huit passages devant la commission qui autorise les nouveaux magasins, Yannick Rambeau, propriétaire du centre commercial Pont Rouge, a obtenu l'autorisation de s'installer dans la galerie commerciale du Carrefour de pont-Rouge mais a dû s'engager à investir 1 million d'euros dans le centre-ville. "S'il n'y a pas de bon centre-ville, il n'y a pas de bonne périphérie. Si le centre-ville meurt, ce sera pareil pour la périphérie parce que si les gens ne se sentent pas bien, on va vider Carcassonne", souligne Yannick Rambeau. Ce dernier a acheté quatre locaux commerçants dans le centre de Carcassonne.

Certains commerçants voient quand même du positif à posséder une telle locomotive commerciale sur l'agglomération. "Le consommateur qui a l'idée dans le week-end d'aller à Toulouse ou Narbonne faire ses achats parce qu'il y a H&M restera désormais à Carcassonne", explique Nadia Gleizes-Raya, vice-présidente de la Chambre de commerce de l'Aude.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie société polémique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter