Carcassonne : un mouvement des gilets jaunes structuré

A Carcassonne, le mouvement des gilets jaunes a décidé de se structurer pour pouvoir durer. Quatre portes-paroles ont donc été choisis pour dialoguer avec les autorités et organiser en concertation avec les forces de l'ordre les actions du week-end.  / © F. Guibal
A Carcassonne, le mouvement des gilets jaunes a décidé de se structurer pour pouvoir durer. Quatre portes-paroles ont donc été choisis pour dialoguer avec les autorités et organiser en concertation avec les forces de l'ordre les actions du week-end.  / © F. Guibal

A Carcassonne, le mouvement des gilets jaunes a décidé de se structurer pour pouvoir durer. Quatre portes-paroles ont donc été choisis pour dialoguer avec les autorités et organiser en concertation avec les forces de l'ordre les actions du week-end. 

Par Olivier Le Creurer

9 heure ce matin-là, le début d'une journée de négociation pour les porte-paroles locaux des gilets jaunes. Après une heure et demie de discussion en préfecture, vient le temps de l'explication aux troupes. " Respect à vous, respect des gens qui passent en véhicule, respect des forces de l'ordre," rappelle Philippe Fougères, le porte-parole.

Respect à vous, respect des gens qui passent en véhicule, respect des forces de l'ordre


Comme ailleurs en France, le mouvement des gilets jaunes à Carcassonne est parti d'une page Facebook. Mais après une semaine de lutte, les participants souhaitent se structurer pour mieux négocier, d'abord au niveau local puis au niveau du pays.

Un référent. Ce n'est que comme ça que l'on peut être crédible


"On peut avoir un référent Occitanie et bien sûr alors l'Etat aura des référents au niveau national. Ce n'est que comme ça que l'on peut être crédible en amenant des propositions parce que l'on est pas que force de contestation."
 


11h, l'heure d'aller négocier les manifestations du week-end en mairie avec le cabinet du maire. A Carcassonne, les gilets jaunes ont choisi de manifester samedi et dimanche matin en faisant le tour de la ville. Les négociations ont aussi permis de maintenir les occupations des deux péages d'autoroute pour la journée. une organisation qui satisfait les participants.

C'est beaucoup plus concret. C'est beaucoup plus sérieux, plus posé


"Au début, chacun venait revendiquer ces besoins personnels alors que là, c'est beaucoup plus concret. C'est beaucoup plus sérieux, plus posé," explique un gilet jaune. 

Ce samedi, plus de 600 gilets jaunes ont manifesté à Carcassonne. Dans le calme mais avec détermination.
 


Quel avenir ?


Après une semaine d'actions, que va devenir le mouvement des gilets jaunes ? A Carcassonne, ils prennent le temps de la réflexion. Ils voudraient créer une association pour que leur mouvement dépasse la simple expression de colère.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus