• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Carcassonne : opération “prix vrais” de la Confédération paysanne de l'Aude

Carcassonne - opération "prix vrais" de la Confédération paysanne de l'Aude dans un supermarché - 8 janvier 2019. / © F3 LR F.Guibal
Carcassonne - opération "prix vrais" de la Confédération paysanne de l'Aude dans un supermarché - 8 janvier 2019. / © F3 LR F.Guibal

La Confédération paysanne de l'Aude a mené une opération "prix vrais", ce mardi, dans une grande surface de Carcassonne. Le syndicat agricole dénonce des prix trop bas et des promotions sur le vin, la viande, les légumes et les produits bio qui lèsent les producteurs locaux.

Par Fabrice Dubault

 

On trouve du porc à 2€/kilo, du boeuf à 5€ ou 6€/kilo... c'est fou !


Les promos ne sont pas toujours des cadeaux pour les éleveurs... Alors les militants de la Confédération paysanne de l'Aude ont décidé de marquer le coup en étiquetant, à leur façon, les produits et les rayonnages d'une grande surface de Carcassonne qui n'assurent pas aux producteurs un revenu convenable.
 

Mon agneau local, je le vends 13,50€/kilo en vente directe, sans intermédiaire pour vivre, ici on retrouve de l'agneau de Nouvelle-Zélande à 7€... c'est dérisoire !

 
Carcassonne : opération "prix vrais" de la Confédération paysanne de l'Aude
La Confédération paysanne de l'Aude a mené une opération "prix vrais", ce mardi, dans une grande surface de Carcassonne. Le syndicat agricole dénonce des prix trop bas et des promotions sur le vin, la viande, les légumes et les produits bio qui lèsent les producteurs locaux. - F3 LR - Reportage : A.Grellier et F.Guibal

Beaucoup de ces agriculteurs militants ont choisi la vente directe pour écouler leurs produits, mais c'est un marché limité.
Marie est éleveuse dans le Val-de-Dagne. Elle élève des brebis mais aussi un troupeau de 20 vaches Aubrac... Régulièrement, elle se rend dans un abattoir local pour ensuite vendre la viande directement à ses clients, à 13,40 euros le kilo. Un prix qui lui permet de dégager un petit revenu.

Dans le collimateur des paysans aujourd'hui, le prix de la viande mais aussi du bio, des fruits et légumes ou encore du vin. Autant de productions dont les prix ne permettent pas une juste répartition de la valeur ajoutée.
    
La loi sur l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole a été adoptée l'année dernière et devait normalement permettre aux agriculteurs de peser un peu plus dans les négociations avec les grandes surfaces. Son entrée en vigueur cette année et son efficacité seront observées de très près par les agriculteurs.
 

Sur le même sujet

Carcassonne : opération "prix vrais" de la Confédération paysanne de l'Aude

Les + Lus