Les militaires de Carcassonne sont arrivés en renfort aux Antilles

165 militaires du 3ème RPIMa de Carcassonne embarquent vers l'île de Saint-Martin - 13 septembre 2017 / © Préfecture de Guadeloupe
165 militaires du 3ème RPIMa de Carcassonne embarquent vers l'île de Saint-Martin - 13 septembre 2017 / © Préfecture de Guadeloupe

165 militaires du 3ème RPIMa de Carcassonne sont arrivés ce lundi en renfort aux Antilles suite au passage de l’ouragan IRMA. Ils ont été envoyés à Saint-Martin pour sécuriser l’île suite aux nombreux pillages.

Par JM

Après le passage de l’ouragan IRMA, les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont dévastées : 

"Le bilan matériel et humain est lourd, il est encore incomplet et incertain", avait d'abord déclaré le Premier ministre à l'issue d'une réunion de crise à l'Elysée sur la situation à Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Mais un autre fléau frappe les deux îles et particulièrement celle de Saint-Martin. Les rescapés dénoncent des actes de pillages particulièrement violents.

Les 165 militaires envoyés en renfort, sont arrivés lundi à à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Ils ont ensuite été envoyés sur l'île de Saint-Martin. 

La mission des soldats sur place : apporter assistance à la population mais aussi lutter contre ces actes de pillages qui ont lieu dans les magasins et logements dévastés.


Les soldats avaient décollé ce dimanche de l'aéroport de Toulouse pour les Antilles.
Un A 400M est également parti de l’aéroport de Toulouse pour acheminer du matériel opérationnel et une antenne chirugicale mobile.



Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne