• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mine d'or de Salsigne : des travaux d'étanchéité débutent sur le site le plus pollué de France

Salsigne (Aude) - le site de stockage des déchets toxiques de l'ancienne mine d'or situé à Montredon - octobre 2017. / © F3 LR
Salsigne (Aude) - le site de stockage des déchets toxiques de l'ancienne mine d'or situé à Montredon - octobre 2017. / © F3 LR

Dans la Vallée de l'Orbiel, l'Etat lance des travaux sur le site de Montredon. Il s'agit de limiter la pollution qui émane des déchets de l'ancienne mine d'or de Salsigne, fermée en 2004. Car faute d'étanchéité, les sols regorgent des résidus de stockage principalement de l'arsenic et du cyanure.

Par Fabrice Dubault

Le site de stockage de Montredon n'est pas étanche


Montredon est l'un des 2 sites audois de stockage des déchets pollués de l'ancienne mine d'or de Salsigne. Des résidus chimiques de traitement du minerai qui sont hautement toxiques.

Salsigne (Aude) - le site de stockage des déchets toxiques de l'ancienne mine d'or situé à Montredon - octobre 2017. / © F3 LR
Salsigne (Aude) - le site de stockage des déchets toxiques de l'ancienne mine d'or situé à Montredon - octobre 2017. / © F3 LR

Cette colline est entièrement composée de déchets issus de l'ancienne mine d'or de Salsigne. Les concentrations en arsenic, en cyanure ou en soufre y sont très élevées.
Ce dépôt de stockage devait normalement être étanche mais depuis deux décennies, les eaux de ruissèlement propagent les éléments toxiques dans la nature et fragilisent les flancs.

L'Etat vient de lancer de gros travaux pour y remédier.
2 millions d'euros sont investis sur cette première tranche de travaux. Mais les maires des environs, invités à visiter le chantier, restent méfiants.

On sait que c'est une belle connerie qui a été faite ici. Il devait y avoir 1,2 million de tonnes de déchets, il y en a 2,5 millions avec 18% de soufre et d'arsenic" s'emporte un maire.


Les associations de défense des riverains ont interpellé les représentants de l'Etat. Elles s'inquiètent de l'efficacité réelle de ces travaux qui ne concernent qu'une toute petite partie de l'ancienne mine.
Ces associations craignent notamment que d'autres digues ne cèdent et que d'autres pollutions surgissent ailleurs.

Une deuxième phase de travaux est d'ores et déjà prévue en 2018 pour finir l'étanchéité de ce site de stockage.

Salsigne (11) : l'Etat entame des travaux pour lutter contre la pollution des sols et de la rivière
Dans la vallée de l'Orbiel, l'Etat lance des travaux sur le site de Montredon. Il s'agit de limiter la pollution qui émane des déchets de l'ancienne mine d'or de Salsigne, fermée en 2004. Car faute d'étanchéité, les sols regorgent des résidus de stockage principalement de l'arsenic et du cyanure. - F3 LR - Reportage : A.Grellier et F.Guibal

 

La mine d'or de Salsigne en chiffres

Ouverture de la mine en 1892. Fermeture en 2004 pour des raisons de santé publique et aussi de rentabilité.
En 111 ans d'exploitation, elle a produit environ 120 tonnes d'or. Selon des experts, il y aurait encore 30 à 40 tonnes d'or exploitable mais aussi des "terres rares".

Située au nord de Carcassonne, dans la Montagne noire, elle a été la plus importante mine d'or d'Europe Occidentale et la dernière exploitée en France métropolitaine. Elle est aussi marquée par un siècle de pollution par l'arsenic.
La Vallée de l'Orbiel a été longtemps le site le plus pollué de France, la rivière selon les sources, charrierait entre 3 et 8 tonnes d'arsenic par an.

Le stockage des déchets et résidus (arsenic, cyanure et soufre) de la mine de Salsigne, situé à Montredon, n'est plus étanche depuis 20 ans. D'où des coûteux travaux pour endiguer la pollution des sols et de la rivière Orbiel, en aval du site. Un autre lieu de stockage existe à Artus.

Il resterait encore 12 millions de tonnes de déchets pollués.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le soulagement de Michael Guigou après la victoire du MHB sur Rhein Neckar

Les + Lus