Ouragan IRMA: les militaires du 3è RPIMa de Carcassonne sont de retour

165 hommes du 3ème Régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne ont rejoint leur casernement cet après-midi, mardi 26 septembre. / © 3è RPIMa
165 hommes du 3ème Régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne ont rejoint leur casernement cet après-midi, mardi 26 septembre. / © 3è RPIMa

165 hommes du 3ème Régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Carcassonne ont rejoint leur casernement cet après-midi, mardi 26 septembre, après une mission de 15 jours sur l'île Saint-Martin, dans les Antilles, dévastée par l'Ouragan IRMA. 

Par Olivier Le Creurer

Arrivés cette nuit, à 4h du matin à l’aéroport de Roissy, les militaires du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine ont regagné la métropole. Déployés dans les Antilles et plus précisément sur l’île de Saint-Martin, le dimanche 10 septembre, les paras avaient répondu en moins de 24h à l’alerte du dispositif d’échelon national d’urgence TAP (Troupes Aéroportées) aussi appelé "Guépard".


Mettre fin à plusieurs tentatives de pillage


"Le déploiement du 3e RPIMa a permis, en patrouillant jour et nuit dans l’ensemble de l’île, de mettre fin à plusieurs tentatives de pillage. Le retour au calme de la situation sécuritaire à Saint-Martin permet maintenant le désengagement de ces unités," explique un communiqué du régiment. Les forces de sécurité intérieures seules sont désormais à même d’assurer la sécurité de l’île, le risque d’une nouvelle dégradation étant écarté.


Après la phase d’urgence qui avait inclus un volet sécuritaire, la réponse à l’ouragan Irma rentre dans une phase transitoire avant la phase de reconstruction. Les détachements sécuritaires laissent donc la place aux moyens de rétablissement sommaire. Avec les renforts du 31e régiment du génie de Castelsarrasin, arrivés par le BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement), ce sont près de 1000 militaires qui sont à pied d’oeuvre pour permettre un retour à la vie normale des populations sinistrées.

A Carcassonne, les militaires sont de retour des Antilles. / © 3è RPIMa
A Carcassonne, les militaires sont de retour des Antilles. / © 3è RPIMa


Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus