• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vincenzo Nibali part de Carcassonne avec 4 minutes 37" d'avance pour les Pyrénées

"Il faut attendre avant de parler de victoire", a affirmé, lundi, le maillot jaune du Tour de France, l'Italien Vincenzo Nibali, malgré sa confortable avance de 4 minutes et 37 secondes sur son premier poursuivant avant les six dernières étapes. Ce mardi, le Tour démarre de Carcassonne à 11h.

Par Fabrice Dubault


"On parlera de victoire à la fin, si je gagne", a déclaré Nibali, lors d'une conférence de presse, tenue à l'occasion de la journée de repos à Lignan-sur-Orb dans l'Hérault.

"La semaine qui arrive est très importante. Il faudra vraiment rester concentré parce qu'on va rencontrer des difficultés", a-t-il rappelé alors que se profilent trois redoutables étapes dans les Pyrénées, avant un contre-la-montre de 54 kilomètres lors de l'avant-dernière étape.


Dans les Pyrénées, "il faudra être vigilant sur les échappées car des coureurs loin au classement pourront se glisser dans des coups dangereux et ça deviendra dur de contrôler la course. Le soutien de l'équipe sera primordial", a-t-il expliqué, en affirmant que la dernière étape alpestre avait été la plus difficile.

"L'étape remportée par Majka à Risoul (samedi) a été très compliquée, les trois ascensions ont été très dures, pas que pour moi mais aussi pour l'équipe", a indiqué le Sicilien.
Avant les six dernières étapes, Nibali compte 4 minutes et 37 secondes d'avance sur l'Espagnol Alejandro Valverde et 4 minutes et 50 secondes sur le Français Romain Bardet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Feu de garrigue le long de l'autoroute A9

Les + Lus