• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mort suspecte d'une nonagénaire britannique dans l'Aude : le fils mis en examen

La maison de Vivian Hart à Trausse (Aude), 10 mai 2019 / © Alexandre Grellier, France 3 Occitanie
La maison de Vivian Hart à Trausse (Aude), 10 mai 2019 / © Alexandre Grellier, France 3 Occitanie

Le fils de Vivian Hart, ex-conseillère municipale du village de Trausse près de Carcassonne, a été mis en examen ce samedi 11 mai à Narbonne et incarcéré dans le centre médico-psychologique régional de Perpignan en raison de son état "très perturbé" selon la procureure de Narbonne.

Par C.Alazet avec AFP

Poursuivi pour meurtre sur ascendant, Russel Hart, 65 ans, connu pour des problèmes psychiatriques, a reconnu les faits
devant les enquêteurs de la gendarmerie.
 

Selon Marie-Agnès Joly, procureure de Narbonne, il a expliqué aux gendarmes qu'il ne supportait plus une mère envahissante et "trop protectrice"

Russel Hart devra faire l'objet d'une expertise psychiatrique pour déterminer s'il a eu "une altération ou une abolition du discernement" au moment du meurtre de sa mère.
 


Vivian Hart était installée à Trausse, dans le Minervois, à une vingtaine de kilomètres de Carcassonne depuis 40 ans.

Très investie dans la vie locale, elle avait notamment effectué un mandat de conseillère municipale du village.

Russel Hart avait rejoint sa mère Vivian en 2001.

C'est une aide ménagère qui a découvert jeudi 9 mai en milieu de matinée le corps de la vielle dame victime de coups de couteau.
Elle a donné l'alerte mais la victime était en arrêt cardio-respiratoire lors de l'arrivée des secours.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : un repas en mer en barbecue boat, avec baignade... ça vous dit ?

Les + Lus