• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le gérant de la Narbonnaise des viandes sera mis en examen ce soir à Marseille

 viande de cheval : 6 suspects mis en examen aujourd'hui à Marseille. / © France 3 LR
viande de cheval : 6 suspects mis en examen aujourd'hui à Marseille. / © France 3 LR

 L'enquête se poursuit parmi les milieux soupçonnés de trafic de viande de cheval. Au total, sur les 17 personnes encore en garde à vue hier, 10 seront mises en examen à Marseille. Parmi elles, le gérant de la Narbonnaise des viandes.  

Par Sylvie Bonnet


Après les employés, c'est donc le gérant de la Narbonnaise des viandes qui doit être mis en examen ce soir à Marseille. Le procureur marseillais  Brice Robin  envisage même de demander un mandat de dépôt à son encontre.
Hier, deux personnes travaillant dans cette société qui utilise l'abattoir de Narbonne ont été mises en examen pour faux, usage de faux documents administratifs, tromperie et corruption.  Les juges ont également entendu deux autres personnes, soupçonnées d'être les faussaires du réseau.

Aujourd'hui six personnes, soupçonnées par les enquêteurs d'être les rabatteurs de ce trafic de viande de cheval, devraient donc être mises en examen à leur tour.

De son côté, la municipalité de Gérone, en Espagne, vient de faire fermer la chaîne d'abattage des chevaux de la ville. Et les enquêteurs, notamment la guardia civil, ont saisi plusieurs centaines de dossiers de chevaux venant de la Narbonnaise des viandes via un intermédiaire espagnol. La guardia civil agit avec les gendarmes de la section de recherches de Montpellier, sous commission rogatoire internationale.

Dans l'Aude, l'émotion est grande parmi la population. Après Spanghero, c'est le deuxième scandale à la viande de cheval qui secoue le département. 
Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal ont pu mesurer l'émoi des consommateurs à la halle de Narbonne.
DMCloud:138561
Narbonne secouée par le scandale
Le trafic de la viande de cheval sur toutes les lèvres. A la halle de Narbonne, réactions des clients et des professionnels.


A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : la future maternité unique de Narbonne sera-t-elle publique ou privée ?

Les + Lus