• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sécheresse : plus de 200 mm de déficit d'eau dans la plaine de l'Hérault

le déficit en eau particulièrement visible dans la plaine de Montpellier à Narbonne / © F3 LR
le déficit en eau particulièrement visible dans la plaine de Montpellier à Narbonne / © F3 LR

Malgré les pluies du week-end pascal, il est tombé seulement 220 mm d'eau sur la plaine héraultaise depuis septembre dernier. Dans cette période dite de "recharge", la moyenne est habituellement de 450 mm entre septembre et mai.

Par Sylvie Bonnet


Le dernier mois pluvieux remonte à mars 2013.  L'automne dernier et ce début de printemps, on n'a pas eu les pluies habituelles qui permettent aux nappes phréatiques de se remettre à niveau. Cela fait quelques années que l'Hérault n'avait pas connu de période de recharge aussi mauvaise. 1999 et 2008 étaient les derniers épisodes similaires.

Cette année, le phénomène est accentué par les températures anormalement douces. La végétation a poussé plus que de coutume et est donc bien plus gourmande en eau. 

Les précisions du directeur de Météo France à Montpellier, Roland Mazurie.
sécheresse anormale pour un printemps
Roland Mazurie, le directeur de Météo France, explique le phénomène à Alexandre Grellier et Delphine Aldebert

 

Sur le même sujet

Perpignan : le ministre de la Culture en visite au festival Visa pour l'image

Les + Lus